Paris: ce que l'on sait de l'enquête sur le tireur des Champs-Elysées

·3 min de lecture
L'homme est soupçonné d'avoir tiré sur quatre passants dans le quartier des Champs-Elysées. - Christian Archambault
L'homme est soupçonné d'avoir tiré sur quatre passants dans le quartier des Champs-Elysées. - Christian Archambault

La garde à vue de l'homme de 33 ans, soupçonné d'être l'auteur des tirs qui ont visé quatre personnes, en blessant trois, en une semaine dans le quartier des Champs-Elysées, a été prolongée dimanche soir, a indiqué une source judiciaire à BFMTV. Une décision doit être prise dans la journée de lundi par le parquet de Paris sur la suite à donner à ces faits.

· Que s’est-il passé?

Entre le 11 et le 19 septembre, quatre personnes ont été visées par des tirs à la carabine à plomb alors qu'elles circulaient dans le quartier des Champs-Elysées. Parmi ces quatre passants, tous des hommes, trois ont été blessés. Le quatrième n'a pas été atteint par les tirs.

Hissam, 19 ans, figure parmi les trois blessés. Il a été touché par un plomb au niveau de la cuisse droite dans la nuit du 11 au 12 septembre. Son père Assaïf a témoigné auprès de BFMTV de la gravité des blessures du jeune homme, qui ont nécessité une opération.

"La balle de plomb s'était logée profondément dans la cuisse, elle était arrivée entre le fémur et l'artère fémorale", a-t-il expliqué, précisant qu'à quelques centimètres près, le tir était mortel.

· Qui est le suspect?

L'homme interpellé dimanche, et suspecté d'être le "tireur des Champs-Elysées", est âgé de 33 ans. Il est né en Russie mais est installé en France et maîtrise parfaitement le français.

Le suspect réside avenue George V, à deux pas des Champs-Elysées, au 4e étage d'un immeuble. C'est depuis l'une de ses fenêtres que cet homme, décrit comme fortuné, aurait tiré sur les passants. Selon nos informations, il a reconnu une partie des tirs lors de son interpellation.

· Comment a eu lieu son interpellation?

Dans la nuit de samedi à dimanche, police secours a reçu un appel d'un homme indiquant avoir été visé par des tirs dans le quartier des Champs-Elysées. Ce dernier circulait sur sa trottinette lorsqu'il a été visé, échappant de justesse aux tirs.

Une patrouille de police arrive rapidement sur les lieux. Des détonations se font alors encore entendre. Les agents tentent de localiser la provenance des tirs et repèrent l'immeuble où réside le suspect.

Avec des renforts arrivés sur place, la police investit l'immeuble. Les agents tombent alors sur un jeune homme dans un escalier dérobé. Il s'agit en réalité du suspect. Interpellé, l'homme va leur indiquer un placard dans les parties communes de l'immeuble où il a caché son arme, une carabine munie d'une lunette de précision, et son portefeuille dans lequel se trouve ses papiers d'identité.

· Que va-t-il se passer à l'issue de la garde à vue?

Le suspect de 33 ans a été placé en garde à vue dans les locaux de la Sûreté territoriale, qui a été chargée de l'enquête par le parquet de Paris. Au terme de 48 heures maximum d'audition, le parquet pourra décider soit de le faire juger en comparution immédiate, soit de prolonger les investigations, soit d'ouvrir une information judiciaire.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles