Loiret : un homme de 43 ans accusé d'avoir violé et volé une octogénaire

Contactées par la victime, les forces de l'ordre ont rapidement mis la main sur le suspect (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Déjà condamné pour viol en 2006, le suspect se serait introduit chez la victime et l'aurait menacé d'une arme, avant de l'agresser sexuellement.

Des faits particulièrement graves, qui pourraient lui valoir un retour derrière les barreaux. Un homme âgé de 43 ans a été interpellé dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 novembre à Olivet (Loiret) après une agression commise un peu plus tôt sur une habitante de cette commune située dans la banlieue d'Orléans.

D'après Le Parisien, cette dernière aurait été victime d'un viol, puis d'un vol. "Peu avant une heure du matin, une femme âgée de 85 ans a composé le 17 pour signaler qu’un individu s’était introduit dans son habitation à Olivet, l’avait menacé d’une arme - en l’occurrence un couteau de cuisine trouvé sur les lieux - et agressé sexuellement avant de lui extorquer des effets personnels", relate la procureure de la République d’Orléans, citée par le quotidien régional.

Également poursuivi pour un vol avec effraction commis en août dernier

L'agresseur aurait ensuite quitté les lieux en vitesse en emportant son butin. Une patrouille de police rapidement dépêchée sur place n'a cependant pas tardé à mettre la main sur un suspect "à quelques centaines de mètres de la maison de la victime". Âgé de 43 ans, l'individu est loin d'avoir un casier judiciaire vierge. Le Parisien affirme ainsi qu'il avait déjà été condamné pour viol en 2006 et qu'il avait purgé une peine de prison jusqu'en mai 2020.

En conséquence, le suspect a été mis en examen pour "extorsion commise avec une arme en récidive, viol avec plusieurs circonstances aggravantes en récidive légale (…), menace de crime contre les personnes (…) et arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire suivi d’une libération avant le septième jour en récidive", précise le quotidien francilien. Ce dernier ajoute que le quadragénaire faisait par ailleurs l'objet d'une mise en examen pour un autre vol avec effraction commis en août 2022, affaire pour laquelle il devait comparaître en janvier prochain.