Publicité

Locataire : que faire si votre propriétaire veut récupérer le logement que j’occupe ?

À quelques mois du coup d'envoi des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, une course contre-la-montre s'est engagée du côté des propriétaires de biens immobiliers. D'après les dernières estimations, plus de 15 millions de visiteurs sont attendus sur le territoire francilien et autant de personnes qui va falloir loger. Face à la perspective alléchante de louer leur appartement à prix d'or, de nombreux bailleurs cherchent à faire partir leurs locataires pour louer leurs biens aux touristes, constate l’Agence départementale d’information sur le logement (Adil) de Paris. Entre septembre 2023 et la mi-mars 2024, les congés locatifs frauduleux ont grimpé en flèche, passant de 19 % à 28 % sur la période, relève la rédaction de Le Monde. Si vous êtes locataire, voici ce que vous pouvez faire pour éviter ces expulsions abusives l'été prochain.

Si le propriétaire peut donner congé au locataire, la loi l'oblige à respecter certaines règles. Si le logement est meublé, "le propriétaire ne peut donner congé (son préavis) que pour la date d'échéance du bail", rappelle service-public.fr. Soit, la date à laquelle le locataire doit partir. Seuls trois cas de figure autorisent le bailleur à donner congé à son locataire, détaille Adil de Paris. S'il veut vendre le logement, auquel cas le congé vaut pour offre de vente au profit du locataire s'il s'agit d'une location vide. S'il souhaite récupérer son logement pour lui-même ou pour loger un proche ou son partenaire auquel il est lié par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une mortalité jusqu’à 15% : voici le métier le plus dangereux du monde !
Physique : qu’est-ce que le problème à 3 corps, qui a inspiré la série Netflix du même nom ?
Quel concert a provoqué le plus gros tremblement de terre ? Une étude de sismologues répond
Votre LEP est plein ? Voici combien il va vous rapporter !
Êtes-vous prêts pour votre retraite sur le plan financier ?