Publicité

Loana prend la défense de Cyril Hanouna dans une vidéo après son passage polémique dans TPMP

Un terrible témoignage. Lundi 5 décembre 2024, Loana s'était rendue sur le plateau de Touche pas à mon poste après une longue période de silence. Elle avait révélé avoir été victime d'un terrible viol qui aurait eu lieu en septembre 2023, dans les rues de Nice. "Il était minuit... J'étais là où j'habitais à Vence. Je promène mon chien, et je rencontre quelqu'un que je connaissais. On s'était souvent vu en soirée, en boîte. Il m'a dit : 'est-ce que tu veux venir boire un verre ?' Je n'ai pas vu le truc venir. Je l'avais vu cinq, six fois (...). Il habitait à 50 mètres de là où j'étais", s’est-elle souvenue dans un premier temps. Cet homme l'aurait ensuite violé pendant 10 heures. Elle avait dévoilé quelques photos de son corps très marqué. Son passage dans TPMP avait été très remarqué surtout qu'elle semblait traumatisée. Elle avait beaucoup de mal à s'exprimer correctement. Certains chroniqueurs avaient souri devant elle. Un comportement qui avait été vivement critiqué. Dimanche 11 février 2024, alors que Cyril Hanouna animait un nouveau numéro de son émission, il a tenu à répondre aux remarques de certains téléspectateurs sur la réaction de ses chroniqueurs. "Sachez que Loana, on l’a toujours défendue ici dans l’émission, on l’a toujours reçue contrairement aux autres et c’est vrai que Loana, on est très contents de la recevoir chaque fois et c’est vrai que ça a pu désarçonner parfois les chroniqueurs le moment (...)

Lire la suite sur Closer

"Pour faire l’Américain…" : Mario Barravecchia donne de croustillants détails sur la petite fortune qu’il a flambée
Jean Reno : "J’y pense mais…", ses mots très touchants sur son rapport bouleversant à la mort
Kate Middleton opérée : bol d’air bienvenu pour la princesse, qui sort pour la première fois depuis son hospitalisation
Cancer de Charles III : “Incroyablement risible”, ce commentaire sarcastique qui a mis Harry hors de lui
Une boisson glacée coûte presque la vie à deux petits garçons