Publicité

Lizzo pousse un coup de gueule contre « les mensonges », dans un post sur Instagram

Lizzo, ici se produisant lors du gala pré-Grammy de la Recording Academy à Beverly Hills, en Californie, le 4 février 2023.
MICHAEL TRAN / AFP Lizzo, ici se produisant lors du gala pré-Grammy de la Recording Academy à Beverly Hills, en Californie, le 4 février 2023.

PEOPLE - Lizzo est à bout et elle le fait savoir sur ses réseaux sociaux. La chanteuse américaine est confrontée depuis plusieurs mois à des accusations de harcèlement d’anciennes de ses danseuses. Dans un long post publié sur Instagram vendredi, elle annonce vouloir « démissionner », sans toutefois préciser exactement son intention. De l’industrie musicale ? Des réseaux sociaux ? Une autre raison ?

« J’en ai marre de devoir supporter d’être traînée dans la boue par tous ceux qui font partie de ma vie et sur internet », écrit l’artiste afro-américaine de 35 ans, Melissa Viviane Jefferson de son vrai nom. « Je n’ai pas signé pour ces conneries - je démissionne », annonce-t-elle.

« Tout ce que je veux c’est faire de la musique et rendre les gens heureux », ajoute Lizzo, qui est suivie par plus de 12 millions de personnes sur Instagram. « Mais je commence à croire que le monde ne veut pas de moi. »

« Je suis en permanence confrontée à des mensonges à mon sujet », et moquée « pour mon apparence », dit-elle encore dans son post déjà liké près de 620 000 fois, avant d’ajouter : « ma personnalité est décortiquée par des gens qui ne me connaissent pas et insultent mon nom. »

Parmi les près de 47 000 commentaires, l’un est signé Paris Hilton, qui a répondu : « Nous t’aimons, Queen ».

Lizzo présente à une soirée de levée de fonds pour Joe Biden

Lizzo, qui est adulée par ses fans pour sa défense des personnes en surpoids et de l’estime de soi, fait face à une plainte déposée l’année dernière par d’anciennes danseuses, qui l’accusent de « harcèlement » et de « discrimination ». D’après Lizzo, ces accusations sont de l’ordre du sensationnalisme et viennent de personnes à qui on aurait reproché un comportement inapproprié pendant une tournée.

La chanteuse était présente cette semaine à une soirée de levée de fonds pour la campagne présidentielle de Joe Biden à New York. Un avocat représentant les danseuses a critiqué le parti démocrate pour ce choix, selon des propos rapportés par le média NewsNation.

Plus tôt ce mois-ci, Lizzo avait écrit dans un autre message sur Instagram être en train d’écrire parmi ses « meilleurs morceaux de musique », et « avoir hâte » de les faire entendre. « Je suis presque prête à être à nouveau une personne normale... à être dehors... à aimer et faire confiance aux gens », avait-elle ajouté.

La chanteuse à la voix puissante, née à Detroit et qui a grandi à Houston, s’est fait connaître en 2019 grâce à ses morceaux de soul et de rap. Elle a remporté l’année dernière le prix du meilleur enregistrement de l’année aux Grammy Awards grâce à son titre About Damn Time.

À voir également sur Le HuffPost :

Rebel Wilson se confie sur sa sexualité et espère transmettre un « message positif » aux plus jeunes

Aaron Taylor-Johnson futur James Bond ? Sam Taylor-Johnson y voit un avantage pour sa propre carrière