Un livreur vole un chat pour tuer les souris chez lui

·2 min de lecture
En toute détente (Crédit @CarolineSPB)
En toute détente (Crédit @CarolineSPB)

Un livreur Just Eat a volé le chat de la gardienne d'un immeuble dans la nuit de mardi à mercredi, à Paris. Pris par la vidéosurveillance, il s'agissait en fait du patron du restaurant qui voulait en chasser les souris.

Un chat pour chasser les souris : jusqu'ici, l'idée parait cohérente. Ce qui l'est nettement moins, c'est d'embarquer le premier matou croisé dans une cage d'escalier, sans demander l'avis de personne. Et de le faire sous le regard d'une caméra de surveillance. Heureusement pour le chat et sa propriétaire, le voleur n'a pas réfléchi.

Quand le matou manque

Dans la nuit de mardi à mercredi, un livreur Just Eat est donc reparti avec un chat sous le bras de sa livraison. La cliente, observatrice, a rapidement remarqué le matou manquant. C'est celui de la gardienne. Dès le lendemain matin, les deux femmes visionnent les images de la caméra de vidéo-surveillance. Elles sont sans appel : c'est bien le livreur qui est reparti avec le chat. Elles commencent donc pas alerter la plateforme de réservation, qui ne bouge pas. Elles se rendent donc sur place.

Capture d'écran Twitter
Capture d'écran Twitter

Leur surprise est de taille lorsqu'elles réalisent qu'en fait de livreur, c'est le patron du restaurant qui a commis le forfait. Celui-ci se défend, prétend avoir trouvé le chat dans la rue. Les images sont pourtant formelles : il a agi en connaissance de cause. La propriétaire du félin décide donc d'alerter la police et de déposer plainte, non sans avoir récupérer son chat, tremblant de peur dans un coin du restaurant.

Le chat et les souris

Mais au fait, pourquoi voler un chat ? Et bien pour chasser les souris, pardi ! C'est en substance ce qu'a expliqué le voleur aux femmes venues lui demander des explications. Quant à Just Eat, l'entreprise de livraison a déclaré avoir ouvert une enquête interne sur le restaurant. La cliente n'a cependant pas manqué d'observer que Just Eat a mis de longues heures a enfin répondre à leur requête. "On a eu aucune réponse jusqu'à 16h" a déclaré la cliente à The Independant. "À cette heure-là, le chat aurait pu avoir complètement disparu."

Capture d'écran Twitter
Capture d'écran Twitter
Capture d'écran Twitter
Capture d'écran Twitter