“Le Livre des préfaces”, l'œuvre somme de Gérard Klein pour les amateurs de science-fiction

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Voici le recueil inédit de l'ensemble des préfaces de Gérard Klein, écrivain et éditeur, à des romans de science-fiction publiés au Livre de Poche. Une exploration érudite et généreuse à mettre entre les mains de tous les amoureux du genre.

Ceci n'est pas une histoire de la science-fiction. L'annonce - la mise en garde ? - est de l'auteur lui-même, on ne saurait donc la prendre à la légère. De fait, ce Livre des préfaces n'a pas été pensé et construit de la sorte. Il assemble, pour la première fois, l'ensemble des préfaces écrites par Gérard Klein pour des romans de science-fiction. L'écrivain a en effet longuement œuvré comme responsable de collections littéraires, notamment sur "Ailleurs et Demain" pour Robert Laffont, ou celle dédié à la SF au Livre de Poche. C'est dans ce cadre qu'il a écrit ces textes d'introduction, pour la première fois assemblés dans cet imposant recueil.

La science-fiction se développe aux Etats-Unis dans les "pulp"

Alors ceci n'est pas une histoire de la science-fiction, mais qu'on nous permette d'avouer qu'il est exaltant d'explorer la généalogie de la SF avec ce livre dont l'érudition, foisonnante, n'est jamais écrasante. De quoi remonter même à l'émergence de l'expression "science-fiction". Ce type de littérature a été porté aux États-Unis par ces singuliers vecteurs que , dont le premier représentant Argosy a été créé en 1882.

Deux ans plus tard, naît au Luxembourg un certain Hugo Gernsback qui émigre outre-Atlantique en 1904. Son rôle dans le développement du genre est relativement anecdotique, mais il est piquant de découvrir dans le Livre des préfaces qu'il est l'inventeur de l'expression "science-fiction". Cet ingénieur de formation et homme de presse crée vers 1910 la revue de vulgarisation scientifique Modern Electrics qui ouvre progressivement ses pages à des histoires laissant libre cours à l'imaginaire. Gernsback est un esprit fécond qui publie en 1911 son propre roman Ralph 124C 41+ : "À peu près illisible aujourd’hui, relève Gérard Klein, ce roman abonde en prédictio[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles