Publicité

Natasha St-Pier : " J’ai été extrêmement blessée et choquée. J’ai le sentiment qu’elle insinue que je serais raciste"

Le torchon brûle entre Inès Reg et Natasha St-Pier. Depuis la révélation de leur dispute le 31 janvier dernier, les deux candidates de Danse avec les stars s'écharpent sur les réseaux sociaux. Voici ce qu'il faut retenir.

Natasha St-Pier :
Natasha St-Pier : "J’ai été extrêmement blessée et choquée. J’ai le sentiment qu’elle insinue que je serais raciste"(Photo by Julien Hekimian/Getty Images)

On pensait l'affaire close... Ce dimanche 24 mars, Inès Reg a réagi aux informations qui sont parues dans la presse concernant son comportement lors des répétions de Danse avec les stars. L'humoriste et comédienne estime être victime et accusée à tort. Sur Instagram, elle se défend d'avoir proféré des menaces de mort et déclare avoir été insultée par sa camarade sur le parquet. Natasha St-Pier s'est quant à elle exprimée ce lundi 25 mars "au vu de la gravité des accusations proférées" par Inès Reg.

La chanteuse québécoise, qui a été mise à pied par la production de TF1 après la dispute, est revenue sur l'altercation survenue le 31 janvier entre elle et la comédienne. Elle explique les raisons pour lesquelles elle a déposé une main courante, les raisons de sa mise à pied pour la production de l'émission, et dénonce tout comportement raciste envers Inès Reg et ses équipes.

INFOS EN DIRECT TERMINÉES15 mises à jour
  • À la une

    Dispute dans DALS : "Cette histoire aurait dû rester dans la famille Danse avec les stars"

    Ce lundi 25 mars, aux alentours de 22 heures, Natasha St-Pier a pris la parole sur son compte Instagram pour livrer sa version des faits et raconte ce qui s'est passé, selon elle, le 31 janvier 2024 : "Cette histoire aurait dû rester dans la famille Danse avec les stars. Mais puisqu’elle fait autant de bruit et que ce n’est pas raconté avec exactitude, ni entier, et que ça m'abime moi mais aussi beaucoup de gens, je vais devoir m’exprimer." Elle poursuit : "Le 31 janvier, ce mercredi-là, je m’entraîne dans l'après-midi et je suis filmée. Notre journaliste veut nous poser des questions, à Anthony et moi, mais la musique dans la salle d’Inès Reg s’entend à travers nos micros. Je vais seule frapper à la porte d’Inès et Christophe Licata. Je glisse ma tête seulement, et Christophe, qui a sûrement l'habitude, comprend." Le danseur baisse le son.

  • Dispute dans DALS : "J'ai été extrêmement blessée et choquée. Elle insinue que je serais raciste"

    Les deux femmes se seraient alors expliquées en tête-à-tête. Natasha St-Pier raconte avoir eu peur, qu’"elle et son équipe (l') ont intimidée." "Elle me répond : 'Ah oui, je vois, on est des noirs et des arabes. C’est ça qui t’a fait peur ? C’est du racisme, Natasha.' Je lui assure que ma peur n’a rien à voir avec des origines. Bien qu’elle m’accuse de racisme, pour éviter que l’émission et tous ceux qui y travaillent soient éclaboussés, j’accepte de faire une vidéo où on danse ensemble, en pensant apaiser les choses."

    Le lendemain, le vendredi 22 mars, Natasha St-Pier explique que ’humoriste lui aurait demandé de faire un démenti sur le dépôt de sa main courante. Elle aurait refusé. Suite à cela, Inès Reg aurait menacé la production de DALS de quitter l’émission. "Je propose de dire que j’ai fait une main courante parce que je me sentais menacée physiquement mais qu’elle n’a pas dit les termes 'Je vais te tuer.' Ça ne conviendra pas." Malgré tout, selon la chanteuse, sur le prime, Inès Reg se montre gentille et adresse même la parole à Anthony Colette : "Je pense que toute la poussière va retomber". C’est donc, encore une fois selon ses dires, avec stupeur qu’elle découvre les stories d’Inès Reg le lundi matin :"J’ai été extrêmement blessée et choquée. J’ai le sentiment qu’elle insinue que je serais raciste. Ce qui ne correspond absolument pas à mes valeurs."

    Natasha St-Pier dit regretter l’ampleur que les évènements ont pris et invite sa partenaire à faire table rase de tous les précédents : "J’aimerais que l’on puisse se voir avec Inès, que l’on puisse se parler. Qu’on puisse repartir de zéro et se dire 'Allons danser'."

  • Dispute dans DALS : "Après avoir vu l’état dans lequel elle était capable de se mettre, j’ai peur. Je décide de déposer une main courante"

    "La savoir dans cet état-là, savoir que la production estime qu’il vaut mieux que je ne la croise pas, après avoir vu l’état dans lequel elle était capable de se mettre, j’ai peur. Je décide de déposer une main courante. Plus tard j’apprends qu’Anthony aussi a fait une main courante parce que lui aussi, s’est senti menacé", révèle Natasha Saint-Pier, qui indique que les équipes auraient été choquées du traitement différencié entre les deux participantes : "Moi qui fais une mauvaise blague et toutes les conséquences que ça génère. Et Inès, qui nous injurie sans excuse."

    "Le jeudi 21 mars, Inès m’a appelée. Elle m’a demandé si j’avais fait une main courante, j’ai dit 'Oui'", a admis la chanteuse.

  • Dispute dans DALS : "Inès qui refuse de revenir, c’est énorme pour l’émission"

    Le vendredi, soit deux jours après la dispute, les choses ne s’arrangent pas et la production de DALS indique à la chanteuse qu’Inès Reg se serait plainte du manque de sanctions. "Si moi (Inès Reg), j’insultais Cristina Cordula, je serais virée, elle rien", aurait lancé l'humoriste, toujours selon Natasha Saint-Pier. "On me dit qu’elle ne se calmera pas. Qu’elle menace de quitter l’émission", ajoute la chanteuse.

    D’après Natasha Saint-Pier, puisqu’Inès Reg attend des sanctions, elle propose de son propre chef d’être écartée des répétitions pendant une journée : "La production est embêtée d’en arriver là mais me dit 'On va essayer.' Tout ça je le fais pour que ma mauvaise blague n’impacte pas toutes les équipes qui travaillent dur. Parce qu'Inès qui refuse de revenir, c’est énorme pour l’émission."

    Mais la sanction que s’inflige elle-même Natasha St-Pier ne calme pas Inès Reg et la production l'informe qu’elle va devoir être écartée trois jours : "J’accepte à contre-coeur. Inès exige ensuite de ne plus nous croiser Anthony et moi. On va devoir répéter ailleurs. Anthony va même par moment devoir se cacher dans une petite pièce pour qu’elle ne le voie pas."

  • Dispute dans DALS : "Pour la calmer, la production me demande de faire un message d’excuses"

    Le lendemain, le jeudi, Natasha St-Pier pense que les choses se sont calmées. Le soir, elle reçoit un appel de la production pour lui signaler qu’Inès Reg n’est pas allée s’entrainer. "Pour la calmer, la production me demande de faire un message d’excuses. J’en écris un avec sincérité. Je l’envoie à la production qui le valide et ils m’envoient le numéro d’Inès."

    Natasha St-Pier explique n’avoir jamais reçu de réponse d’Inès Reg, ni de la production lorsque celle-ci a sollicité une entrevue avec Inès, elle et leurs manageuses respectives.

  • Dispute dans DALS : "Je suis sous le choc, j'ai peur, je tremble"

    "Devant sa colère et devant son attitude changeante qui navigue entre crise de rage et calme, puis à nouveau en crise de rage, je comprends qu’il vaut mieux que l’on se retire et qu’elle retrouve ses esprits. Je suis sous le choc devant tant de violence. Elle va même dire à un autre danseur ce jour-là que 'Ça ne va pas s’arrêter là et qu'il peut niq*er ses morts'", décrit l'artiste

    Devant les cameramen, les journalistes et Anthony Colette, Natasha St-Pier confie qu’elle "fond en larmes. Je suis triste de l’avoir blessée. J’ai peur, je tremble. Je vais me ressaisir pour appeler ma manageuse et tout lui raconter. Ma manageuse appelle la production pour dire qu’Inès a accepté mes excuses et qu’elle n’est pas en colère contre moi mais contre Anthony."

  • Dispute dans DALS : "Elle lui dit qu’elle va l’enc*ler, le ni*er, que c’est pas fini"

    À ce moment-là, Natasha St-Pier précise qu’il n’y avait aucun journaliste, aucun cameraman et poursuit : "Moi je veux vraiment l’aider à s’apaiser. Je lui dis que j’entends et que je comprends sa colère. Puis, à un moment donné, elle va me dire qu’elle entend mes excuses et qu’elle me croit sincère." La Québécoise affirme alors que la colère d’Inès Reg se serait déportée sur son partenaire de danse, Anthony Colette : "Elle va lui dire, excusez-moi mon langage, Elle lui dit qu’elle va l’enc*ler, le niq*er, que ce n'est pas fini."

    Elle se serait adressée ensuite à Natasha St-Pier en lui disant : "Et toi si t’as pas compris ce qu’il a fait, t’es pas mieux que lui." "Mais évidemment que je ne comprends pas ce qu’il a fait parce qu’il n’a rien fait", estime Natasha Saint-Pier en story. La chanteuse poursuit qu’Inès Reg se serait avancée vers Anthony Colette avec une attitude très menaçante en lui disant "Qu’est-ce que tu vas faire ?" puis, elle aurait ajouté : "T’inquiète pas, ce n’est pas fini."

  • Dispute dans DALS : "Elle est dans une furie impressionnante. Elle crie. Elle nous invective Anthony et moi"

    "C’est à ce moment-là que je comprends qu’elle ne rigolait pas et que ça n’était pas une séquence d’humour qu’on tournait. Je ne peux évidemment pas la laisser être triste et en colère. Je suis catastrophée. J’en parle à Anthony. Il me dit 'Je vais aller voir Christophe Licata et on va apaiser les choses. Ce n’est pas la première fois que des personnalités s’échauffent dans Danse avec les stars.'"

    Quand Anthony veut aller parler à Inès Reg et Christophe Licata, la chanteuse raconte que du bout du couloir, elle aurait entendu Inès crier et injurier Anthony : "J’entre à mon tour dans la salle de danse où est Inès et je m’excuse sérieusement. Elle est dans une furie impressionnante. Elle crie. Elle nous invective Anthony et moi. Anthony, qui essaye de calmer le jeu, se prend un tel torrent d’insultes, que je lui dis 'Ne parle pas.'"

  • Dispute dans DALS : "Je pensais qu’elle regardait le sol parce qu’elle avait peur de rire"

    "Christophe Licata va revenir nous voir pas longtemps après et il nous dit : 'Les insultes, je ne cautionne pas, ce n’est pas possible !' On sent qu’il est en colère. On se regarde étonnés avec Anthony et on ne comprend pas trop. On se dit 'Ils font la suite de la blague, pour avoir le dernier mot. Ils nous font croire qu’ils y ont cru'", poursuit l'artiste face caméra.

    Natasha St-Pier confie qu’elle croit toujours en la blague et décide de continuer le jeu en faisant mine d’aller s’excuser. Mais en allant rejoindre Inès Reg, elle voit la comédienne les yeux rivés au sol. "Je pensais qu’elle regardait le sol parce qu’elle avait peur de rire. Et là je m’excuse. Elle ne me répond pas. Elle avance et remonte les escaliers. Je la suis et lui dis : 'Mais Inès, tu ne peux pas imaginer que j’étais sérieuse et que je pense ça.' Elle s’arrête et me dit en colère : 'J’espère bien que tu ne penses pas ça.' Elle ne veut pas me parler. Elle entre dans sa salle de danse et elle ferme la porte."

  • Dispute dans DALS : "Je suis peut-être douce et gentille, mais si tu es méchante avec mes amis je peux l'être aussi"

    L'échange, d'après ses dires, amuse Natasha Saint-Pier. "Je me dis même qu'elle a bien mouché Anthony. (...) Je me souviens même m'être dit que c'est une excellente comédienne. Je me dis que je dois jouer le jeu et jouer un personnage à l'opposé de ma personnalité. (...) Donc je prends un personnage et je dis : 'Je suis peut-être douce et gentille, mais si tu es méchante avec mes amis je peux l'être aussi.'"

    "Je me souviens de l'altercation d'Inès dans Pékin Express avec Valérie Trierweiler qui a fait le buzz et je lui dis 'Maintenant, petite sal*pe, sors'", confie la Québécoise.

  • Dispute dans DALS : "À ce moment-là j'ai l'impression qu'Inès est dans un personnage"

    Comme l'a expliqué Natasha Saint-Pier dans sa story Instagram, ce mardi 25 mars, après qu'elle soit aller toquer à la porte du studio de danse d'Inès Reg et de son danseur Christophe Licata pour leur demander de baisser la musique, c'est au tour de l'humoriste de faire la même chose un peu plus tard. Inès Reg pénètre dans la salle de danse de Natasha Saint-Pier et d'Anthony Colette. "Trente minutes avant la fin de la journée de répétition, Inès vient dans la salle de danse avec un cadreur et un journaliste. (...) Moi j’ai l’impression qu’elle est dans un personnage. (...) Elle demande de baisser, Anthony va vers son téléphone et la chaîne hifi et il baisse le son", poursuit Natasha Saint-Pier.

    "À ce moment-là, Ines dit 'Ça fait une heure qu’on danse sur votre musique.' Moi je trouve ça drôle, parce que c’est le cas pour tout le monde. Anthony va lui répondre avec beaucoup d’humour : 'Ça ne vous fera pas de mal de danser sur votre musique.' Ines, avec la gouaille et le talent de comédienne qu’on lui connaît, elle va dire 'Ah tu es comme ça, tu aimes les piques, moi aussi j’aime ça, je suis la meilleure…' Il lui dit qu’elle peut prendre sa vanne pour son spectacle, elle dit que non, qu’elle veut un spectacle drôle, et elle le dit avec un ton bien sarcastique. C’est un vrai ping-pong", décrit la chanteuse.

  • Dispute dans DALS : Anthony Colette, le partenaire de Natasha St-Pier, réagit à son tour

    Dans une publication sur sa story Instagram, le danseur Anthony Colette a réagi à son tour aux déclarations d'Inès Reg. Celui qui est également chanteur explique être victime d'une "vague de haine" à la suite des déclarations de l'humoriste ce dimanche 24 mars sur Instagram. Il écrit : "Je tiens simplement à préciser que sa version des faits est très approximative mais surtout incomplète.". Avant de poursuivre :

    "J'ai déposé une main courante, non pas par hasard mais à la suite de multiples insultes/menaces que j'ai reçues alors que je cherchais à apaiser la situation entre ma partenaire, Natasha St-Pier et Inès Reg".

    Anthony Colette demande aux fans de l'émission d'attendre les déclarations de sa partenaire de danse :

    "Lorsque vous connaîtrez la vérité, vous comprendrez", promet-il. "Alors s'il vous plaît, attendez d'avoir les tenants et les aboutissants pour pouvoir faire votre propre opinion sur la situation".

    Anthony Colette s'exprime sur Instagram
Capture d'écran Instagram
    Anthony Colette s'exprime sur Instagram Capture d'écran Instagram
  • Dispute dans DALS : Natasha St-Pier annonce qu'elle va sortir du silence "vu la gravité des accusations qui sont proférées"

    Ce dimanche 24 mars, Inès Reg a publié une série de vidéos sur Instagram pour faire part de sa consternation et de son indignation. Très émue, la comédienne révèle avoir été insultée par sa camarade Natasha St-Pier lors d'une répétition de Danse avec les stars et assure n'avoir jamais prononcé des menaces de mort.

    Sa prise de parole, très documentée et reprise par les médias, fait réagir la chanteuse Natasha St-Pier, qui déclare sur son compte Instagram qu'elle livrera également sa propre version des faits :

    "Depuis le début, je garde le silence parce que je ne suis pas une personne à polémiques et parce que j'ai trop de respect pour les candidats incroyables, les danseurs, la production de l'émission, tous les techniciens, les intermittents... Ils se donnent à fond pour faire de "Danse avec les stars" un moment de joie" explique la chanteuse sur son compte Instagram. Avant de poursuivre : "J'ai trop de respect pour le public, pour les téléspectateurs parce que notre travail en tant qu'artistes, c'est de transmettre des ondes positives, c'est de vous divertir, et c'est pas de vous engluer dans des histoires glauques et des controverses" ajoute Natasha St-Pier.

    "Ce matin, j'ai pris connaissance avec regret et beaucoup de peine des stories d'Inès Reg. Vu la gravité des accusations qui sont proférées, vu l'inexactitude, les omissions, voire même les contre-vérités qui sont dites, je vais devoir y répondre, c'est un crève-coeur de devoir le faire, parce que c'est la dernière chose que je voulais. Mais j'ai pas le choix vu l'ampleur que prend cette histoire et des accusations gravissimes qui sont portées".

    Le rendez-vous est fixé à ce lundi 25 mars dans la soirée.

  • Dispute dans DALS : la version des faits d'Inès Reg

    Depuis les révélations du Parisien et de Clément Garin, les rapports semblent s’être tendus entre les deux candidates de Danse avec les stars. Si rien ne laissait présager le malaise sur le parquet ce vendredi 22 mars, c’est pourtant une bombe qui a explosé deux jours plus tard, le dimanche 24 mars lorsque Inès Reg a réagi sur son compte Instagram en relatant sa version des faits en stories.

    "Le 31 janvier, j’insiste bien sur la date, Natasha St-Pier vient à plusieurs reprises demander à baisser la musique. Donc on la baisse,…" explique la comédienne en insistant sur le fait que contrairement à d’autres candidats, elle n’avait jamais broncher. "Sauf que la dernière fois où elle vient toquer, elle met derrière sa musique encore plus fort. Et c'est mon journaliste et mon cadreur qui s'en plaignent parce qu'on ne s'entend pas.".

    Inès Reg, qui insiste sur le fait de vouloir "respecter les règles", se rend alors dans la salle de Natasha St-Pier pour lui demander de baisser la musique. Sur place, le danseur de la chanteuse, Anthony Colette, lance une pique à l'humoriste. Un peu vexée, elle se met alors à rire. "Ça te fait rire ? Tu pourras la mettre dans ton prochain spectacle", lui répond le danseur.

    Un peu déconcertée comme elle le confie dans sa vidéo, l’humoriste réplique en disant : "J’ai compris, Antho, tu es le mec piquant du couple et Natasha, c'est la mignonne." A ce moment-là, Natasha est à ma droite. Elle a la tête baissée et elle dit tout de suite après cette phrase-là: 'Ecoute-moi bien petite sal*pe.' Ça, c'est passé comme ça. J'en tremble de vous le raconter. Je n'oublierai jamais."

    Inès Reg confie avoir non seulement été choquée de l’insulte proférée par sa camarade mais aussi, de sa conduite : "Elle m’a alors attrapé le bras en disant "maintenant tu sors". "Il n'y a eu aucune menace de mort, je vous assure", continue d’expliquer la comédienne visiblement encore très touchée par la dispute. Elle explique par ailleurs que les cameramen qui l’accompagnait étaient choqués de la scène et qu’elle les suppliait de ne rien rajouter pour ne pas s’effondrer en pleurs.

    Après l’altercation, Inès Reg a songé à quitter l’aventure et déclare ne pas s’être rendue aux répétitions pendant quelques jours. Elle a publié le message que Natasha St-Pier lui a envoyé pour attester de la véracité de ses propos.

    Quelques jours après les faits, les deux femmes se seraient expliquées et la chanteuse l’aurait rassurée en déclarant qu'elle avait cru qu'elles jouaient "une petite saynète" où elle avait "le rôle de la méchante".

    Les deux candidates ont donc décidé de laisser cette altercation de côté et de se consacrer à la danse. Mais, la révélation de leur altercation parue dans la presse a fait rejaillir les tensions.

  • Dispute dans DALS : tout commence le 31 janvier

    Si l’on en croit les réseaux sociaux, la relation entre Inès Reg et Natasha St-Pier est au beau fixe. Jeudi 21 mars, l’humoriste et la chanteuse ont partagé sur leurs réseaux sociaux respectifs des stories dans lesquelles on les voit danser ensemble, en compagnie de leur camarade Keiona.

    Pourtant, ce même jour, un article du Parisien est venu semer le trouble. D’après le quotidien, dont les infos ont été corroborées par celles du journaliste Clément Garin, Natasha St-Pier aurait déposé une main courante contre Inès Reg pour menace de mort.

    Que s’est-il passé ?

    Le 31 janvier dernier, soit une quinzaine de jours avant la première de l'émission, une vive dispute a éclaté entre Inès Reg et Natasha St-Pier. Le ton est monté après qu'Inès Reg a demandé à la chanteuse québécoise, qui répétait sa chorégraphie dans le studio d’à côté, de baisser le son de sa musique. Lors de l’échange, Natasha St-Pier aurait insulté Inès Reg. La scène aurait été filmée, selon les dires de l’humoriste.

    À la suite de cette altercation, la chanteuse québécoise a déposé une main courante visant la comédienne, qu'elle accuse de menaces de mort, des faits que l'entourage d'Inès Reg dément auprès de BFMTV.

    Selon BFM TV, TF1 a réagi presqu’immédiatement. Si Natasha St-Pier assure que l’insulte proférée à Inès Reg était de second degré, TF1 Production a adressé une mise en demeure à Natasha St-Pier et l'a suspendue des répétitions pendant trois jours - aucune mesure ce type n'a été prise concernant Inès Reg. L’humoriste a toutefois précisé qu’elle ne s’est pas rendue aux répétitions les jours qui ont suivi la dispute. Toujours d’après les dires de BFM TV, la production de DALS a signifié à Natasha St-Pier qu'elle serait exclue du programme, si une telle situation se reproduisait.