A lire dans Closer : C’est l’éclat’ à St Barth

Cette semaine, dans Closer découvrez les vacances de rêve de stars: Jennifer Aniston et Justin Theroux à Cabo au Mexique, Kate Moss et Stéphanie Seymour à St Barth, mais aussi une animatrice télé en goguette les pieds dans le sable…

Closer.fr vous le disait en début de semaine: la destination préférée des stars du petit écran et du showbizz pour les fêtes de fin d’année c’est St Barth! Stéphanie Seymour, 44 ans, y a emmené ses enfants, tandis que Kate Moss fricote avec Jamie Hince et s’offre une deuxième lune de miel.

Et si cette année Johnny Hallyday a préféré la Suisse pour passer Noël avec ses filles Joy et Jade avec qui il regarde le spectacle de Florence Foresti, une animatrice télé, jeune maman et amie du couple Hallyday de surcroît a choisi l’île paradisiaque pour faire des pâtés de sable avec son bébé…

Seuls Justin Theroux (tout en muscles), et Jennifer Aniston (le ventre très plat pour une femme soi-disant enceinte) ont choisi le Mexique et Cabo San Luca, où l’actrice a ses habitudes…

Dans la série, elles choisissent mal leur chéri: découvrez Rihanna qui, pour Noël a choisi de rejoindre Chris Brown, le rappeur arrêté pour violences conjugales en 2009 mais qui reste le double maléfique de la chanteuse de 24 ans. Moins superficielle qu'on ne le pense d'ordinaire, l'interprète de "Diamonds" vient de faire un gros don à l’hôpital de La Barbade, dont elle est originaire.

Découvrez aussi nos indiscrétions sur l’anniversaire secret de Carla Bruni-Sarkozy, le nouveau chéri de Robin Wright, Demi Moore qui a - encore - trouvé un toy boy mais aussi la Brigade de Vérification du People et notre rétro de l’année people, l’occasion de tester vos connaissances sur l’actu people.

Elodie Mandel

Retrouvez cet article sur CloserMag.fr

Jamel Debbouze aux habitants de Montbéliard : Vous n'êtes pas moches !
Britney Spears victime d'un canular : la rumeur sur son fils était fausse
Nicolas et Carla Bruni Sarkozy : incognito au spectacle de Laurent Gerra

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.