Publicité

L'Iran dit "contrôler totalement" le détroit d'Ormuz

GENEVE (Reuters) - L'Iran contrôle totalement l'accès au Golfe et le détroit d'Ormuz, affirme lundi le commandant des forces maritimes des gardiens de la Révolution, Alireza Tangsiri, cité par l'agence de presse iranienne Tasnim.

Face au rétablissement annoncé des sanctions américaines sur son pétrole, Téhéran a menacé ces dernières semaines de bloquer cette voie par laquelle transitent jusqu'à 30% des exportations maritimes de pétrole, à l'extrémité des eaux du Golfe, entre l'Iran au nord, Oman et les Emirats arabes unis au sud.

"Nous pouvons assurer la sécurité du Golfe persique où il n'y a nul besoin de la présence d'étrangers comme les Américains qui ne sont pas ici chez eux", déclare Alireza Tangsiri à Tasnim.

Il ajoute que tous les navires, militaires comme civils, feront l'objet de contrôles. "Notre présence physique dans la région est permanente, de jour comme de nuit", souligne-t-il.

Pour sa part, le commandant en chef des gardiens de la Révolution, le général Mohammad Ali Jafari, a déclaré que les ennemis de l'Iran ne pourraient pas sortir vainqueurs d'un éventuel conflit.

"Les ennemis (de Téhéran) évitent clairement tout conflit avec l'Iran parce qu'ils savent bien qu'ils n'en tireraient aucun avantage", a-t-il dit à l'agence Tasnim.

Les tensions sont au plus haut entre Washington et Téhéran depuis que Donald Trump a décidé en mai dernier de sortir de l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien et de rétablir des sanctions contre la République islamique.

Les responsables du gouvernement américain se donnent pour objectif de réduire à néant les exportations de pétrole iranien.

Le guide de la Révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, a soutenu le mois dernier l'idée d'envisager le blocage des exportations de pétrole dans le Golfe si les exportations iraniennes sont interrompues.

(Babak Dehghanpisheh; Jean-Stéphane Brosse et Guy Kerivel pour le service français)