Publicité

Les lions tuent moins de zèbres, et la raison est (très) étonnante

"J'étais abasourdi", a expliqué le principal auteur d'une étude inédite portant sur la préservation des lions, le professeur Todd Palmer, de l'Université de Floride. Son équipe a en effet découvert que la propagation d'une espèce de fourmis invasive en Afrique de l'Est déclenche une réaction en chaîne qui empêche les lions de tuer autant de proies que d'habitude, rapporte le Guardian.

Pour que les lions puissent chasser, il leur faut un abri, qui leur fasse de l'ombre, afin de ne pas pouvoir être repéré. Pour ça, ils se servent des arbres, et notamment des acacias. C'est le cas au Kenya, où les recherches, publiées dans Science, ont été menées. Mais ces arbres se sont raréfiés dans certaines parties du pays. La cause ? Une espèce invasive et agressive : la fourmi à grosse tête.

Habituellement, ce sont des fourmis protectrices, d'une espèce spécifique connue pour protéger l'acacia, qui sont les gardiennes de ces arbres. C'est ce qu'on appelle, dans la nature, le mutualisme. Ces fourmis bénéficient grâce à l'arbre d'un abri et de nectar, mais en échange, elle repousse ceux qui voudraient se délecter de ses feuilles, comme les éléphants, en les piquant. Mais c'est sans compter la fourmi à grosse tête, dont la propagation est inarrêtable. Ces dernières tuent les fourmis acacias adultes, mangent leurs œufs et leurs larves. Elles s'emparent des arbres, mais ne repoussent pas les éléphants. Résultat, ces derniers les broutent, les cassent. Et ce, cinq à sept fois plus vite que dans les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le chien du voisin aboie toute la journée : que faire ?
Est-il vrai que les chats ne mangent pas s’ils voient le fond du bol ?
Comment participer à la grande campagne 2024 de comptage des oiseaux en France ?
Comment les crocodiles s’accouplent-ils ?
Images inédites : voici comment les animaux voient le monde