Publicité

Lionel Messi a offert son 8e Ballon d’or (gagné avec le PSG)… au Barça

Les huit Ballons d’or de Lionel Messi (36 ans) ne trônent pas au-dessus de sa cheminée mais au musée du Barça. Selon les constatations de plusieurs médias catalans, le dernier glané en 2023 a rejoint les sept autres dans la collection du club catalan. L’attaquant argentin n’évoluait pourtant plus au sein du club catalan - qu’il a quitté en 2021 - lors de la saison 2022-2023 (le Ballon d’or n’est plus attribué sur la dernière année civile mais sur la saison).

Messi très critique contre le PSG depuis son départ

Récompensé principalement pour le sacre mondial de l’Argentine décembre 2022, la Pulga évoluait sous les couleurs du PSG en 2022-2023 où il a gonflé son imposant palmarès d’un titre de champion de France et d’un trophée des champions. Il portait également les couleurs du PSG lorsqu’il avait remporté son septième Ballon d’or en 2021 mais il avait rejoint le club seulement quelques mois plus tôt en provenance du FC Barcelone (le trophée était encore attribué sur l’année civile). Là encore, il avait davantage été récompensé pour ses performances avec l’Argentine et sa première victoire en Copa America.

La remise du sa récompense individuelle au Barça peut être comme un nouveau pied de nez au PSG, qu’il a critiqué à plusieurs reprises (sur ses difficultés d’adaptation, ses déceptions sportives ou la non-célébration de son titre de champion du monde) depuis son départ du club, libre, l’été dernier. Il avait notamment omis de citer le club français lors de son discours après avoir reçu le Ballon d’or. "Je ne suis pas sûr que les Parisiens aient envie que je présente le Ballon d'or au Paris", avait-il souri en conférence de presse.

Il avait tout de même tenté d’afficher une petite note positive. "D’un point de vue sportif, cela ne s’est pas passé comme je l’espérais mais je garde en tête toutes les bonnes choses que j’ai vécues, et il y en a aussi eu beaucoup", avait-il ajouté. Dans une interview à RMC Sport en janvier dernier, Nasser Al-Khelaïfi, président parisien, avait fustigé sa communication. "J'ai un grand respect pour lui, mais quelqu'un parle mal du PSG, ce n'est pas bien, ce n'est pas ça, le respect", avait lancé le dirigeant qatarien. "Ce n'est pas un mauvais garçon, mais je n'aime pas ça. Je veux que n'importe quel joueur parle quand il est là. Pas une fois parti. Ce n'est pas notre style."

Article original publié sur RMC Sport