Publicité

Non, l'invitation de Mbappé par Macron avec l'émir du Qatar n'est pas une tentative de la dernière chance pour le faire prolonger au PSG

Le palais de l’Elysée a invité plusieurs joueurs du PSG à dîner, dont Kylian Mbappé, ce mardi. Emmanuel Macron va en effet recevoir l’émir du Qatar - et propriétaire du Paris Saint-Germain via QSI - Tamim ben Hamad Al Thani, en visite officielle. Nasser Al-Khelaïfi, président du club de la capitale, sera aussi sur place. Ce dernier est présent toute la semaine au côté de l’émir, en marge des pourparlers tenus à Paris sur le conflit entre Israël et le Hamas.

Le sujet d'une prolongation pas au programme

L’émir, comme le président du PSG, n’ont pas prévu de profiter de l'occasion pour relancer le sujet d’une prolongation avec l'attaquant international français. Le club de la capitale a bien compris le choix du champion du monde, qui est irrévocable.

D’ailleurs, c’est le président français qui a convié le meilleur buteur de l’histoire du PSG. Une invitation qui peut faire naître des fantasmes. Car en 2022, lors de la prolongation de Kylian Mbappé au PSG, le chef de l’Etat avait confirmé avoir été impliqué.

Cette fois, l'Elysée a aussi acté son départ. La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, lançait d'ailleurs récemment au sujet du départ de Kylian Mbappé: "Je crois qu'il faut lui souhaiter bonne chance et une bonne continuation dans son parcours."

Article original publié sur RMC Sport