Publicité

L'insecte le plus rare du monde devait disparaître, mais il en a décidé autrement !

Pendant près de quatre-vingts ans, le homard arboricole (Dryococelus australis) était considéré comme disparu. Cependant, des spécimens de cette espèce australienne de phasmes sauvages de l'île Lord Howe ont été retrouvés en 2001. Comme le rapporte ScienceAlert, seuls 20 à 30 insectes ont été recensés sur un affleurement volcanique appelé Ball's Pyramid, sur l'île Lord Howe, au large de Sydney. Malheureusement, cet environnement est loin d’être idéal pour accueillir une espèce en voie d’extinction. Et pour cause : l’île est régulièrement frappée par des phénomènes météorologiques catastrophiques, mais aussi par des glissements de terrain. De plus, les homards arboricoles ne se nourrissent que d’une seule plante : Melaleuca howeana. Une espèce botanique "étranglée par une vigne envahissante, qui ne peut être entièrement éliminée, car ses racines retiennent la terre sur les falaises".

Si les homards arboricoles sont aujourd’hui en voie d’extinction, cela n’a pas toujours été le cas. En effet, cette espèce a commencé à disparaître en 1918, à cause de l’arrivée des rats. Ces derniers ont dévoré les insectes "jusqu'à ce qu'aucun homard arboricole ne soit plus trouvé". Résultat ? Les phasmes ont été déclarés éteints en 1986. Ce n’est qu’au début des années 2000 que quatre homards arboricoles ont été retrouvés par des scientifiques qui les ont capturés dans le but de lancer un programme de reproduction. "Cet incroyable exploit de survie, malgré un nombre extrêmement faible dans un endroit (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Si le chien remue la queue, c'est peut-être à cause des humains
Combien de temps faut-il pour que deux chats s'acceptent ?
Ce serpent a un horrible stratagème pour attirer ses proies
La pêche de requin a augmenté, malgré qu'une espèce sur 3 soit menacée
Pourquoi la disparition du diable de Tasmanie a de lourdes conséquences en Australie ?