L'influenceur britannique Andrew Tate maintenu en détention pour 30 jours en Roumanie

L'influenceur britannique Andrew Tate maintenu en détention pour 30 jours en Roumanie
Andrew Tate dans une vidéo partagée le 28 décembre 2022 sur son compte Twitter. - Capture
Andrew Tate dans une vidéo partagée le 28 décembre 2022 sur son compte Twitter. - Capture

Un tribunal roumain a ordonné vendredi la détention pour 30 jours de l'ancien kick-boxeur et influenceur controversé Andrew Tate dans une affaire de proxénétisme, a déclaré vendredi à l'AFP une porte-parole du parquet anti-mafia.

Andrew Tate, son frère et deux citoyennes roumaines, qui avaient été placés en garde à vue jeudi soir, sont soupçonnés de trafic d'êtres humains, viol et formation d'un groupe criminel.

C'est à l'issue d'une audience de plusieurs heures que le tribunal de Bucarest a prnoncé ce maintien en détention des prévenus pour 30 jours, a indiqué une porte-parole du parquet anti-mafia DIICOT, Ramona Bolla.

Un échange houleux avec Greta Thunberg

Andrew Tate avait eu cette semaine un échange houleux, devenu viral, avec Greta Thunberg sur les réseaux sociaux, dans lequel il se félicitait d'émettre beaucoup de gaz à effet de serre avec sa collection de grosses cylindrées.

A la nouvelle de son arrestation, la militante suédoise a tweeté ironiquement vendredi matin: "Voilà ce qui arrive quand on ne recycle pas ses emballages de pizza". Ce message, "liké" à ce stade 2,4 millions de fois, a contribué à alimenter des spéculations sur le fait que Tate aurait été localisé par les autorités roumaines grâce à l'emballage de pizza visible dans une réponse vidéo qu'il lui avait adressée mercredi. Les procureurs roumains ont cependant démenti. "Ce n'est pas lié", a réagi Mme Bolla.

"Pour déterminer si une personne se trouve dans le pays ou non, nous utilisons toute une gamme de moyens", a-t-elle ajouté, précisant que "les mandats d'arrêt et perquisitions" étaient déjà prêts.

L'enquête lancée début 2021

Le parquet mène l'enquête depuis début 2021 et avait déjà perquisitionné en avril dernier une villa d'Andrew Tate. Six victimes potentielles sont à ce stade identifiées. Dupées par les deux hommes qui simulaient des sentiments à leurs égards et les auraient ensuite séquestrées, elles auraient été forcées par la violence à la prostitution et à la production de films pornographiques.

Le parquet a diffusé des images des perquisitions, sur lesquelles on peut voir des armes à feu, des liasses de billets et des voitures de sport saisies dans différents lieux en Roumanie. Selon la presse roumaine, deux femmes, dont une citoyenne américaine, avaient été libérées au printemps par la police de la propriété des frères Tate. Les deux hommes ont déménagé en Roumanie il y a quelques années.

Andrew Tate, qui possède aussi la nationalité américaine, était apparu dans l'émission télévisée Big Brother en 2016. Il avait été éliminé de la compétition après la diffusion d'une vidéo le montrant en train de frapper une femme. Il s'était ensuite tourné vers les réseaux sociaux où il avait promu des thèses masculinistes. Ses comptes avaient tous été suspendus en raison de propos misogynes. Il avait notamment estimé que les femmes victimes d'abus sexuels devaient en être tenues pour responsables.

Dans la foulée du rachat de Twitter par Elon Musk, son compte domicilié à Dubaï avait toutefois été réactivé sur le réseau social. Il est suivi par 3,6 millions de personnes.

Article original publié sur BFMTV.com