Publicité

L'impact des nouveaux pesticides sur l'environnement reste mal connu

Les nouveaux pesticides contiennent des nanoparticules, parfois en tant qu’actif principal, parfois en tant qu’additif. Ils promettent de protéger les cultures agricoles sans nuire ni à l’environnement, ni à la santé humaine. Mais est-ce vraiment le cas ? Des scientifiques en doutent. Pour eux, l'évaluation de la dangerosité de ces produits phytosanitaires n’inclut pas toutes les données nécessaires.

Dans la revue Environmental Science & Technology, quatre chercheurs expliquent que tous les effets indésirables des pesticides contenant des nanoproduits ne sont pas évalués par les organismes mandatés. L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et le Conseil néerlandais pour l'autorisation des produits phytopharmaceutiques et des biocides (Ctgb) sont “biaisées dans la sélection des études qu'elles incluent dans leurs évaluations”, indique l’Université de Leiden (Pays-Bas) où travaillent les auteurs.

“Dans le cas des nanopesticides, les évaluations ne considèrent souvent pas qu'ils agissent généralement plus longtemps et peuvent être plus toxiques que les produits traditionnels. En pratique, cela pourrait signifier que l'utilisation et les émissions sont moindres, mais les inconvénients pour la nature sont plus importants”, explique l’un des auteurs, l’écotoxicologue Tom Nederstigt.

Par exemple, les évaluations ne prennent pas toujours en compte l’impact des produits sur les animaux autres que ceux ciblés par ceux-ci. C’est le cas des taupes et des corbeaux qui peuvent manger (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qu’est-ce que la mythique vague Belharra attendue sur le pays Basque ?
Une loi va changer quelque chose dans votre frigo pour préserver l’environnement
Sel et neige : est-ce nécessaire de mettre du sel sur la neige ?
Neige et verglas : voici pourquoi le sel impacte l’environnement
Réchauffement climatique : pourquoi la population vivant sur les côtes va vieillir plus vite qu’ailleurs ?