L’impact des déchets plastiques et de la pollution de l’eau sur notre santé

·1 min de lecture

Le rejet abusif de déchets dans les océans fait partie des principaux problèmes environnementaux de la planète. Le déversement de matières toxiques, de plastiques et d’eaux usées dans nos rivières et nos mers pollue les eaux et tue les poissons, les mollusques et autres organismes, affectant également les humains qui les consomment.

Au Brésil, en 2019, le rejet de produits toxiques dans l’arroio Piquiri, au Panama, a tué l’équivalent de 50 tonnes de poissons.

Cette année, le Liban a également souffert des effets de la pollution de l’eau : le rejet de pesticides dans le fleuve Litani, ayant tué l’équivalent de plus de 40 tonnes de poissons.

La pollution des régions côtières par les eaux usées urbaines et industrielles, mais également par d’autres types de déchets, facilite la prolifération de bactéries à l’origine de maladies comme le choléra, la dysenterie et la fièvre typhoïde.

Le plastique représente 80 % de tous les déchets présents dans les océans. Chaque année, environ 10 millions de tonnes de déchets sont déversés dans l’eau. Les produits jetables et les récipients cosmétiques sont les principales sources de plastique déversées dans la mer.

En se décomposant, les plastiques libèrent des toxines qui contaminent les poissons et les crustacés. En consommant ces animaux, les humains sont contaminés à leur tour. La consommation de ces aliments peut donc causer des problèmes de santé, comme des problèmes intestinaux, voire des cancers.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles