Publicité

Lille-Lens: gros coup pour l'Europe des Dogues, vainqueurs du derby grâce à l'épatant Zhegrova

N'en déplaise au Classique entre l'OM et le PSG, il fallait se tourner vers le stade Pierre-Mauroy pour assister au vrai choc à enjeux du week-end. Tombeur de Lens (2-1), Lille a frappé un grand coup et mis un peu de distance avec un concurrent direct aux places de Ligue des champions, à sept journées de la fin.

>> Revivez la victoire du LOSC lors du derby en direct commenté

Moins chaud qu'attendu en tribunes, le 118e derby du Nord l'était bien plus sur la pelouse, où les accrochages ont été nombreux. Le feu était aussi dans les jambes d'Edon Zhegrova, particulièrement inspiré lors d'un vendredi soir pour la suprématie régionale.

D'un contrôle délicieux, l'ancien ailier du FC Bâle s'est emmené le ballon avant de conclure d'une frappe au sol qui a surpris Brice Samba à son premier poteau (1-0, 9e). Leader technique en l'absence d'Angel Gomes, Edon Zhegrova a été de tous les bons coups lillois et de toutes les fautes lensoises.

Zhegrova marque de son nom le derby

Dans leur forteresse imprenable - une seule défaite à Pierre-Mauroy depuis... le 31 août 2022 -, les Dogues ont été bien plus intéressants. Explosif, Tiago Santos a posé des soucis dans son couloir droit, où son association avec Zhegrova a fonctionné. Medina a souffert et failli être expulsé (34e). Samba a repoussé la première tentative de Gabriel Gudmundsson mais n'a rien pu sur le doublé du Kosovar face à la cage vide (2-0, 60e). Ses 4e et 5e buts de la saison, ses premiers dans le derby.

Les Sang et Or, en retard ou imprécis, ont longtemps eu toutes les peines du monde à menacer. Wesley Saïd, préféré à Elye Wahi en pointe, n'a pas saisi sa chance. Son remplaçant a vite marqué après son entrée (2-1, 78e) et relancé un peu le suspense en fin de match.

Les joueurs de Paulo Fonseca ont tenu bon pour mettre quatre points entre eux et leurs rivaux (6es), qui enchaînent une deuxième défaite. Ils en profitent pour éjecter Monaco du podium et affirmer leurs hautes ambitions dans le sprint final.

Article original publié sur RMC Sport