Publicité

Ligue Europa: pourquoi l'UEFA croise les doigts pour que Liverpool ou les Rangers n'atteignent pas la finale

Les équipes encore en lice en Ligue Europa, dont l'Olympique de Marseille, s’apprêtent à jouer leur huitième de finale retour cette semaine, et ne voient pas plus loin que ce match, pour l’instant. Mais pas l’UEFA, qui s’est déjà projetée sur la finale, avec la crainte de revivre un fiasco comme ceux qui ont éclaboussé l’instance lors des deux dernières finales de la Ligue des champions, au Stade de France en 2022 et à Istanbul en 2023.

De l’aveu du Grec Theodore Theodoridis, secrétaire général de l’UEFA, dans des propos relayés par la BBC, les supporteurs sans billet pourraient être un problème le jour de la finale programmée le 22 mai au stade Aviva de Dublin (d'une capacité de 51.700 spectateurs assis), en Irlande. Les clubs de Liverpool et des Glasgow Rangers font notamment planer une menace potentielle aux yeux de l'UEFA car ils disposent tous deux d’une très large communauté de supporteurs établis aussi bien en République d’Irlande qu’en Irlande du Nord.

Croke Park comme potentiel lieu de repli ?

L’UEFA craint tellement la présence des Reds en finale que l’instance dirigeante du football européen a commencé à élaborer un plan d’urgence.

L’enceinte de Croke Park (d'une capacité de 82.300 spectateurs assis), très connotée historiquement, a été désignée comme lieu de repli en cas de nécessité absolue. "Nous travaillons avec les autorités locales et Football Supporters Europe, mais le nombre de supporteurs sans billets pourrait poser problème", a expliqué l’UEFA.

L’instance ne souhaite pas revivre le même scénario chaotique qu’au Stade de France. La soirée avait tourné à la débâcle, avec des nombreux incidents et débordements autour de l’enceinte. Les autorités françaises avaient d’abord rejeté la responsabilité du désastre sur les supporteurs de Liverpool venus sans billet, mais un rapport indépendant avait ensuite révélé que l’UEFA portrait "la responsabilité principale" de cet échec.

Article original publié sur RMC Sport