Publicité

Ligue des champions: pourquoi le Barça est un "bon tirage" pour le PSG, selon Fred Hermel

Le PSG s'en sort assez bien. Si, le Paris Saint-Germain va affronter pour une énième fois le FC Barcelone en Ligue des champions, la donne semble avoir changé par rapport aux précédentes rencontres entre les deux équipes.

Cette fois, en théorie du moins, Paris va aborder cette double confrontation avec le statut de favori et non d'outsider. D'autant plus que le vainqueur de cette double confrontation affrontera le vainqueur de Dortmund-Atlético en demi-finale. Laissant ainsi les ogres Real Madrid, Manchester City et le Bayern Munich dans l'autre partie de tableau aux côtés d'Arsenal.

"Ce Barça est en convalescence même s'il y a des grands joueurs"

Selon Fred Hermel, spécialiste foot espagnol pour RMC Sport, il n'y a pas de doute, le PSG sera le favori face au FC Barcelone : "Oui, c'est un bon tirage. On sait que dans trois semaines, le Barça va récupérer Frenkie de Jong qui est son rouage au milieu de terrain. Pedri, on se pose des questions encore. Mais sincèrement, aujourd'hui, le PSG est considéré comme favori face au Barça, et même en Espagne. Barcelone a battu une faible équipe de Naples. Ce Barça est en convalescence même s'il y a des grands joueurs. Collectivement, c'est rare d'avoir vu un Barcelone aussi efficace que mardi soir (lors du match retour contre Naples). C'est un bon tirage pour le PSG."

Le Barça s'est qualifié avec la manière contre Naples. Un regain de forme qui pourrait faire du bien aux Catalans qui retrouveront donc, avec le PSG, Luis Enrique, ancien coach du club blaugrana de 2014 à 2017. Un atout indéniable pour les Parisiens selon Fred Hermel: "Après, évidemment qu'il faut se méfier. On est en quart de Ligue des champions donc il faut se méfier de tout le monde. Le PSG ne va pas prendre de haut le FC Barcelone. Sur le banc, ils ont Luis Enrique qui connaît parfaitement le club catalan. Il a réussi des choses là-bas. Ça n'a rien à voir avec les affiches précédentes. La star de l'équipe au Barça c'est Lamine Yamal qui a 16 ans. En défense, on parle beaucoup de Pau Cubarsi, ce sont des jeunes. Cette fois, c'est dingue de le dire mais l'expérience est du côté du PSG. Je suis persuadé que du côté de Barcelone, ils ne sont pas contents de ce tirage."

Le FC Barcelone, 3e de Liga avec huit points de retard sur le Real Madrid, n'avait plus atteint les quarts de Ligue des champions depuis le Final 8 à Lisbonne en 2020 et l'humiliation subie face au Bayern Munich (2-8).

Article original publié sur RMC Sport