Publicité

Ligue des champions féminine: le carton de l’OL face à Benfica (en attendant le PSG ?)

A l'aller, l'OL avait déjà gagné 2-1 et Cascarino avait déjà été déterminante en égalisant à 1-1 alors que les Lyonnaises étaient menées à la mi-temps. Pour cette seconde manche disputée devant près de 20.000 spectateurs, Lyon, qui affrontera en demi-finale, Paris Saint-Germain ou les Suédoises d'Häcken, opposés jeudi au Parc des Princes, a encore longtemps dominé sans marquer au cours d'une première période assez pauvre, certes sans Ada Hegerberg, blessée.

>> Ligue des champions féminine: revivez OL-Benfica (4-1)

Diani, un doublé dans le temps additionnel

Alors qu'Eugénie Le Sommer (13e), Delphine Cascarino (16e, 33e) ont échoué devant la cage lisboète pour de très belles opportunités, cette dernière a quand même réussi à ouvrir la marque après un service en retrait de Le Sommer, laquelle avait bénéficié d'une sortie manquée de la gardienne Lena Pauels (43e).

Mais Benfica a réussi à égaliser rapidement par Marie-Yasmine Alidou à la réception d'un centre délivré par Lucia Alves (45e). Au retour des vestiaires, les remplacements de Le Sommer et Sara Däbritz par Melchie Dumornay et Damarris Egurolla ont dynamisé le jeu de l'OL et Cascarino a porté le score à 2-1 d'un tir lointain qui a surpris Pauels (51e).

L'internationale, de retour depuis quelques semaines d'une rupture du ligament croisé antérieur d'un genou qui l'avait privée du Mondial 2023 l'été dernier, mais qui espère être sélectionnée pour les Jeux olympiques avec l'équipe de France, a pu laisser sa place à Vicky Becho à la 76e minute. Mais hormis le doublé de Delphine Cascarino, l'OL a de nouveau péché par son manque d'efficacité offensive malgré un doublé signé Kadidiatou Diani dans le temps additionnel (90+1e et 90+5e).

Article original publié sur RMC Sport