Publicité

Ligue des champions féminine: des adversaires piégeux en quarts pour l'OL et le PSG... qui pourraient se retrouver en demies

L'OL et le PSG savent à quoi s'attendre. Qualifiées pour les quarts de finale de la Ligue des champions féminine, les deux équipes françaises connaissent leur adversaire depuis le tirage au sort effectué ce mardi à Nyon. Octuple vainqueures de la compétition, les Fenottes retrouveront Benfica, qu'elles ont toujours battu (deux fois 5-0 l'an dernier). Mais l'équipe de Filipa Patao a brillamment obtenu sa qualification pour la phase à élimination directe en terminant deuxième de son groupe derrière le Barça, tenant du titre, qu'elles ont accroché lors de la dernière journée (4-4). La dernière fois que Lyon n'a pas réussi à se qualifier pour le dernier carré remonte à la saison 2014-2015.

>> Revivez le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions féminine

De son côté, le PSG - qualifié après un scénario fou à l'issue de la dernière journée - retrouvera Häcken, équipe bien connue dans la capitale. Outsiders de leur groupe, les Suédoises ont notamment battu le Paris FC et le Real Madrid, tout en tenant en échec Chelsea à Stamford Bridge. Les joueuses de Jocelyn Prêcheur connaissent bien cet adversaire pour l'avoir affronté l'an dernier lors de la phase de groupes, pour deux succès parisiens. Les matchs aller auront lieu les 19 et 20 mars à l'extérieur. Les deux équipes françaises recevront pour les matchs retour les 27 et 28 mars.

Possible demi-finale 100% française

L'autre enseignement du tirage concerne les affiches des demies. Si un remake de l'an dernier entre le Barça et Chelsea est possible, un duel 100% français l'est également puisque le tirage au sort en a décidé ainsi. Si Lyon et Paris venaient à se croiser, les coéquipières d'Ada Hegerberg recevraient à l'aller le week-end du 20 avril, avant de se rendre à Paris le 27 ou le 28. La dernière fois que les deux clubs français s'étaient croisés en Ligue des champions remonte à la saison 2021-2022, également au stade des demi-finales. Les joueuses de Sonia Bompator s'étaient qualifiées (2-1, 1-0) et avaient glané leur huitième sacre européen quelques semaines plus tard face au FC Barcelone.

Article original publié sur RMC Sport