Publicité

Ligue des champions: après l'élimination du PSV, la France assurée de garder sa cinquième place à l’indice UEFA (et ça change beaucoup de choses)

Le vœu de tout le football français a été exaucé. Grâce à l’élimination du PSV Eindhoven en 8e de finale de Ligue des champions, ce mercredi soir face au Borussia Dortmund (2-0, 1-1 à l’aller), la France est désormais assurée de terminer la saison à la cinquième place du classement UEFA devant les Pays-Bas. Et cette nouvelle est loin d’être anecdotique.

>> Revivez Borussia Dortmund-PSV Eindhoven

Dans la nouvelle formule de la Ligue des champions, qui entrera en vigueur en septembre prochain, le pays classé cinquième à l’indice UEFA a quatre représentants en C1 (trois qualifiés directement en phase de groupes, un quatrième en barrage). Deux clubs sont également qualifiés en Ligue Europa (le cinquième du championnat et le vainqueur de la Coupe de France) et un en Ligue Europa Conférence (le sixième du championnat).

La France aura sept représentants en Coupe d'Europe en 2025-2026

Le pays classé sixième à l'indice UEFA doit quant à lui se contenter de trois représentants en Ligue des champions (deux qualifiés directs en poule, un en barrage), deux en Ligue Europa et un en Ligue Europa Conference.

La saison dernière, la France avait sauvé sa cinquième place - et donc ses sept clubs européens pour la saison 2024-2025 - in extremis. Mais avant ce soir, rien n’était encore acté pour l’exercice 2025-2026. C’est désormais chose faite.

Après le match nul 1-1 aux Pays-Bas il y a trois semaines, le Borussia Dortmund s’est imposé à domicile lors de cette seconde manche face au PSV Eindhoven grâce à un but de Jadon Sancho dès la troisième minute. Les Allemands ont ensuite tremblé jusqu’au bout avant le but de la délivrance inscrit par Marco Reus au bout du temps additionnel (2-0, 90+5). Au grand bonheur du foot français.

Article original publié sur RMC Sport