Publicité

Ligue 1: scènes de chaos à Metz après la nouvelle défaite des Grenats

Des scènes de violence à Metz. Après la défaite des Grenats contre Lorient (2-1) ce dimanche lors de la 20e journée de Ligue 1, des supporteurs cagoulés ont voulu en découdre avec les forces de l'ordre en marge du Stade Saint-Symphorien, comme relayé par l'Essentiel.

"Le club, c'est nous et c'est pas vous"

Les émeutiers, armés de barres de fer, ont lancé notamment des pétards et des barrières en direction de la police. "Le club, c'est nous et c'est pas vous", ont crié les fans en colère contre la direction. Les forces de l'ordre ont riposté avec du gaz lacrymogène et des tirs de LBD.

La mauvaise série en cours, avec sept défaites de rang en championnat, dure depuis plus de deux mois. Face à cette inquiétude sportive, le capitaine Matthieu Udol était venu discuter avec les Ultras au coup de sifflet final, ce qui n'a donc pas empêché les débordements par la suite.

Avec ce revers, Metz a vu Lorient revenir à sa hauteur au classement, avec 16 points. A la différence de buts, les Messins demeurent toujours devant, provisoirement à la 16e place soit en position de barragiste. Vendredi prochain, les joueurs de Laszlo Böloni iront à Marseille et ils retrouveront leur stade le 23 février face à Lyon, à la lutte également pour le maintien.

Article original publié sur RMC Sport