Publicité

Ligue 1 : le PSG se rassure, Monaco l’emporte malgré un carton rouge

Après l'ouverture du score de Bradley Barcola, l'Égyptien Mostafa Mohamed a égalisé d'une tête puissante, mais Randal Kolo Muani a profité du deuxième temps d'un coup de pied arrêté pour redonner l'avantage à Paris, et la victoire.  - Credit:FRANCK FIFE / AFP
Après l'ouverture du score de Bradley Barcola, l'Égyptien Mostafa Mohamed a égalisé d'une tête puissante, mais Randal Kolo Muani a profité du deuxième temps d'un coup de pied arrêté pour redonner l'avantage à Paris, et la victoire. - Credit:FRANCK FIFE / AFP

Le PSG se rassure… Un peu. Paris l'a difficilement emporté contre Nantes (2-1) samedi, lors de la 15e journée de Ligue 1. Tranquillement en tête en championnat, les Parisiens n'ont pas totalement convaincu avant d'aller mercredi en Allemagne, à Dortmund, où ils ont besoin d'une victoire pour être sûrs de se qualifier pour les 8e de finale de la C1. Après l'ouverture du score de Bradley Barcola, l'Égyptien Mostafa Mohamed a égalisé d'une tête puissante, mais Randal Kolo Muani a profité du deuxième temps d'un coup de pied arrêté pour redonner l'avantage à Paris, et la victoire.

À LIRE AUSSI Euro 2024 : quelles sont les vraies chances des Bleus ?

Le PSG compte six longueurs d'avance sur l'ASM (30 points), en attendant le match de Nice (3e, 29 points), dimanche contre Reims ( à 13 heures). Luis Enrique a aussi enregistré de bonnes nouvelles, récupérant son capitaine Marquinhos et son jeune poumon Warren Zaïre-Emery, revenu plus tôt que prévu de blessures et entré en jeu. Nantes, qui avait gagné pour le premier match du nouvel entraîneur Jocelyn Gourvennec sur le banc contre Nice (1-0) la journée précédente, reste 9e au classement.

Une victoire à 10

Monaco, de son côté, a signé une deuxième victoire d'affilée, en jouant le dernier quart d'heure à dix, après l'exclusion du premier buteur, Vanderson. Mais l'international Youssouf Fofana a doublé la mise, avant de causer un pénalty transformé par Benjamin Bourigeaud qui n'a pas permis à Rennes d'éviter une deuxième dé [...] Lire la suite