Publicité

Ligue 1-Ligue 2: Paris, Nantes, Strasbourg... les supporters demandent la réforme de la commission de discipline

Des demandes de réforme de la commission de discipline de la LFP ont été relayées tout le week-end dans plusieurs stades de Ligue 1 et Ligue 2 par les supporters qui demandent notamment moins de sanctions à cause de l'utilisation de fumigènes.

"Pour mettre fin au racket des clubs, pour la fin des sanctions collectives, pour la fin des amendes démesurées, réformons la Commission de discipline": les supporters de Strasbourg et du Paris Saint-Germain se sont entendus vendredi lors du match à la Meinau pour protester et brandir plusieurs banderoles.

Des banderoles dans toutes les tribunes de France

Cela a été le cas aussi des ultras lillois dimanche lors du match contre Clermont, et aussi des Nantais samedi soir à la Beaujoire contre Lens. Tout comme dans plusieurs stades de Ligue 2, à Guingamp ou à Grenoble.

Vendredi, l'association nationale des supporters (ANS) a affirmé dans un communiqué que les sanctions (fermetures de tribunes, amendes, retraits de points) de la commission de discipline de la LFP ne "découlaient d'aucun barème et d'aucune légitimité".

La saison 2023-24 comme "point de bascule historique"

"Cette saison 2023-2024 marque clairement un point de bascule historique et s'annonce comme une saison record", concernant "les sanctions pécuniaires" et le nombre de "tribunes fermées" à cause de l'utilisation de fumigènes, a insisté l'association.

Tout en listant plusieurs propositions de réforme: l'élection des membres de la commission par les clubs, la refonte complète du règlement de discipline ou la fin des fermetures de tribunes pour usage de fumigènes.

Article original publié sur RMC Sport