Publicité

Liberté pour les bélugas (Arte) : Après 10 ans de captivité, deux bélugas découvrent la liberté...

De l’Océan aux bassins

Elles n’avaient pas 2 ans lorsqu’elles ont été arrachées à leur milieu naturel : l’océan Arctique. Après un passage dans un centre de recherche russe, ces deux femelles bélugas sont transportées en Chine, au delphinarium du parc Changfeng de Shanghai, dans le but de divertir les visiteurs. Baptisées Little White et Little Grey, les baleines y resteront près de huit ans.

Une opération inédite

Avril 2019. Lorsque le parc est racheté par Merlin Entertainments, Rob Hicks, le nouveau directeur, voit d’un oeil critique les spectacles des cétacés : « Ce genre d’établissement ne peut pas répondre pleinement aux critères de bien-être animal… » Et c’est en collaboration avec l’association Sea Life Trust et la Whale and Dolphin Conservation, deux organisations caritatives de protection de la vie marine, que le dirigeant organise le départ des deux mascottes du delphinarium vers le premier sanctuaire au monde destiné aux baleines retraitées, une réserve naturelle basée en Islande. Outre des millions de dollars, ce projet nécessitera le travail de nombre de passionnés qui sont venus de six pays différents.

À lire également

Après le sauvetage dans la Seine, le beluga est mort pendant de son transfert

Un périple de grande envergure

Faire voyager deux baleines pesant une tonne chacune, dans deux conteneurs de 5 mètres : c’est un sacré défi, qui n’avait jamais été entrepris jusqu’alors ! La distance entre la Chine et l’Islande ? Aux alentours de 10 000 km… Ce trajet effectué par voie terrienne, aérienne et maritime va durer une centaine d’heures.

Une réintégration progressive

Relâcher les anciennes pensionnaires de Shanghai en pleine mer pourrait leur être fatal. Afin d’être préparées à leur nouvel environnement, les deux petites protégées vont être surveillées jour et nuit par des soigneurs et entraînées en bassin d’eau douce à divers exercices.

Enfin, la retraite !

Après six semaines de réadaptation, Little White et Little Grey s’apprêtent à rejoindre le sanctuaire marin de Klettsvik, une réserve naturelle de 32 000 m2 qui se trouve sur la côte sud de l’Islande. Enfin, pour la toute première fois en dix ans,...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi