Publicité

"Libérez-les maintenant!": des familles d'otages envahissent le Parlement israélien

Une session de commission parlementaire prise d’assaut. Une vingtaine de personnes ont envahi la Knesset (Parlement israélien) à Jérusalem ce lundi 22 janvier, pour exiger la libération de membres de leur famille, prisonniers du Hamas depuis les attaques du 7 octobre.

Au lendemain d'une manifestation devant le domicile du Premier ministre Benjamin Netanyahou, la colère ne désemplit pas en Israël. Les familles d’otages excédées continuent de réclamer la libération immédiate de leurs proches, notamment auprès des législateurs ce lundi à la Knesset.

"Vous ne resterez pas assis ici pendant qu'ils meurent là-bas”

Peu de temps après l’arrivée des familles au Parlement, une femme a brandi les photos de trois membres de sa famille qui faisaient partie des 253 personnes capturées lors de l'attaque transfrontalière du Hamas le 7 octobre, déclenchant une guerre avec Israël, comme l’a relaté Reuters.

Un manifestant s'est alors écrié: "J'aimerais en retrouver au moins un vivant, un sur trois!".

D'autres manifestants ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : "Vous ne resterez pas assis ici pendant qu'ils meurent là-bas”, en scandant "Libérez-les maintenant, maintenant, maintenant !”, ont-ils exigé.

Environ 130 otages sont toujours détenus à Gaza, après que d'autres ont été ramenés chez eux à la faveur d'une trêve conclue en novembre et certains déclarés morts.

Article original publié sur BFMTV.com