L'homme qui voulait vivre sa vie (Chéries 25) Qu'a pensé Douglas Kennedy de l'adaptation de son roman avec Romain Duris et Marina Foïs ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Douglas Kennedy a fini par accepter que L’homme qui voulait vivre sa vie, satire grinçante de l’Amérique et de ses conformismes, roman qui a lancé sa carrière, soit porté à l’écran… par un Français, Éric Lartigau. À 55 ans, il est depuis longtemps tombé amoureux de notre pays et de notre langue. Aussi, tenait-il à la “french touch” pour raconter en images l’œuvre qui a changé le cours de sa vie. L’histoire d’un brillant avocat dont la réussite professionnelle et familiale ne dissipe pas son sentiment d’être passé à côté de ses envies profondes. À l’écran, son héros en pleine déconstruction-reconstruction a pris les traits de Romain Duris. Son épouse Beth, rebaptisée Sarah, est incarnée par Marina Foïs.

Romain Duris et Marina Foïs sont-ils conformes à l’image que vous vous faisiez de vos héros lors de l’écriture ?

Douglas Kennedy : Bizarrement, je n’ai jamais eu de vision nette de mes personnages. J’ai été charmé par Marina et Romain. Ils sont si crédibles en tant que couple. Et Romain incarne à la perfection cet homme que le hasard et un acte aussi soudain que terrible obligent à renoncer à tout ce qu’il avait bâti. Son seul regard laisse transparaître tous les questionnements de mon héros.

Le film vous a-t-il plu ?

Je n’aurais pu rêver meilleure transposition. Croyez-moi, peu de romanciers peuvent le dire ! Comme mon roman, le film d’Éric Lartigau est à la fois accessible et profond. Il a trouvé sa façon personnelle de se conf... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles