Publicité

L'ex-joueur du Real et de Chelsea, Geremi, demanderait le divorce après avoir découvert qu’il n’est pas le père des jumeaux qu’il a élevés

C’est une histoire qui fait beaucoup de bruit au Cameroun. Geremi Njitap, 45 ans, 119 sélections avec les Lions indomptables, fait la Une des journaux en raison de sa demande de divorce. En couple depuis 16 ans avec Toukam Fotso Laure, l’ancien milieu de terrain passé par le Real Madrid (199-2003) et Chelsea (2003-2007) aurait découvert qu’il n’est pas le père biologique des jumeaux nés le 5 juin 2008, quatre ans avant leur mariage. Et qu’aucun enfant n’est né de leur union.

"Un véritable choc émotionnel"

Dans la demande de divorce relayée par Actu Cameroun, le camp Geremi indique "que la découverte par l’époux que lesdits enfants étaient ceux de son précédent mari car nés pendant ce mariage bouleversera l’harmonie du couple. Plus grave, le test de paternité effectué le confirmera, obligeant son épouse à passer aux aveux, celle-ci le convaincra d’ailleurs à laisser les enfants aller chez leur père légitime et biologique régulièrement." A propos de ces deux garçons qu’il a élevés, Geremi aurait vécu "un véritable choc émotionnel" en apprenant qu’il n’est pas le père biologique.

Si Geremi reconnaît une "vie de couple harmonieuse" avant le mariage en 2012, il déplore les "mensonges" de son épouse, "le mépris à répétition par des paroles ou des agissements" et dénonce un "comportement des plus abjects." Toujours d’après la demande de divorce, Geremi aurait été contraint de quitter le domicile du couple après des menaces proférées par la fille de sa compagne, née d’une précédente union.

Article original publié sur RMC Sport