Publicité

Non, l'Everest n'est pas le plus haut sommet du monde

Il est souvent considéré comme "le toit du monde", car il culmine à 8 849 mètres d'altitude. Dès l'école élémentaire, les élèves découvrent que le mont Everest est la plus haute montagne de la chaîne de l'Himalaya. Cette altitude vertigineuse a inspiré de nombreux alpinistes, désireux de dompter sa hauteur et de contempler le monde depuis son sommet. Néanmoins, cette information pourrait être remise en question. En effet, en fonction du niveau où la mesure est effectuée, l'Everest peut perdre son statut de plus haut sommet du monde.

Pour la mesure des sommets, des montagnes ou encore des volcans, il existe plusieurs bases prises en compte. La plus répandue consiste à s’appuyer sur le niveau de la mer. En ayant cette donnée comme référence, il est facile d'obtenir une échelle universelle et applicable à tous les reliefs géographiques. Si le niveau de la mer est considéré comme le niveau zéro, alors l'Everest est bel et bien le plus haut sommet observable et escaladable sur Terre. Cependant, il existe des mesures qui débutent sous le niveau de l'eau. Par exemple, il est possible de prendre comme niveau zéro de mesure le plancher océanique, c'est-à-dire les fonds marins. On peut même aller encore plus loin pour débuter les mesures, jusqu'au centre de la Terre.

En prenant comme référence la base réelle des volcans et sommets, il faut descendre vers le centre de la Terre pour trouver le réel sommet le plus haut au monde. Plus précisément, il faut se rendre à Hawaii sur les pentes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

10 infos étonnantes que vous ne connaissez (peut-être) pas sur les langues du monde !
Quelle est la différence entre un prêtre, un curé et un diacre ?
Pourquoi dit-on que l'Afrique est le "berceau de l'humanité" ?
Pourquoi dit-on “trancher le nœud gordien” ?
Quelle est la question la plus bête du monde ?