L'Europe en force à Annecy pour le plus grand festival d'animation au monde

Annecy devient la capitale du film d'animation chaque mois de juin avec son festival, devenu le plus grand du monde.

Plus de 100 000 spectateurs, une centaine de pays représentés et plus de 500 films projetés...

Un blockbuster bientôt sur tous les écrans du monde, et qui revient sur la jeunesse du plus méchant des super-vilains, Gru. Désopilant, évidemment.

Annecy, c'est tous les formats et tous les genres. Avec aux manettes depuis 10 ans, Marcel Jean un directeur artistique qui a vu l'évolution de l'animation, notamment en Europe. "Le long métrage d'animation, c'est un format qui s'est énormément développé en Europe depuis 20 ans. Et on voit là que l'animation est un véhicule parfait pour la coproduction puisqu'on n'est pas prisonnier d'acteurs, de star-system, pas prisonnier d'une langue ou d'une version. Il y a donc toutes ces possibilités qui facilitent, qui favorisent la coproduction."

L'animation est un véhicule parfait pour la coproduction puisqu'on n'est pas prisonnier d'acteurs, de star-system, pas prisonnier d'une langue ou d'une version.

Parmi les 10 films en compétition pour le Cristal, 8 ont au moins un pays producteur européen. Nayola est une coproduction entre le Portugal, la Belgique, les Pays-Bas et la France. L'histoire de trois générations de femmes, touchées par la Guerre civile en Angola...

"Cette idée européenne est très présente en amination, ce qui nous amène, puisqu'on parle d'Europe, à parler de l'Ukraine et d'avoir une pensée pour l'Ukraine, puisque cette année Annecy a voulu donner un coup de chapeau à l'animation ukrainienne et rappeler à l'ensemble des festivaliers qu'un pays, un pays signifiant dans le milieu de l'animation, vit une situation extrêmement dramatique."

Le jeune narrateur du film se remémore les événements qui ont coûté la vie à son père il y a 8 ans en Ukraine...

Le pays invité d'honneur cette année est la Suisse. Le festival d'Annecy se termine le samedi 18 juin.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles