L'Europe finit sous ses plus hauts, le dollar baisse

·6 min de lecture
LES BOURSES EUROPÉENNES TERMINENT EN ORDRE DISPERSÉ

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mardi et loin de leurs plus hauts du jour, les prises de bénéfice ayant pesé sur la tendance après une ouverture mitigée à Wall Street qui a tempéré le regain d'optimisme lié au reflux des craintes inflationnistes.

À Paris, le CAC 40 a perdu 0,22% (13,68 points) à 6.353,67 points et à Francfort, le Dax a abandonné 0,07% alors qu'à Londres, le FTSE 100 avançait de 0,02%.

L'indice EuroStoxx 50 a reculé de 0,04% mais le FTSEurofirst 300 a progressé de 0,26% et le Stoxx 600 de 0,17%.

En matinée, ce dernier avait frôlé son record du 10 mai, le Dax avait inscrit un plus haut historique à 15.538,01 points et le CAC 40 avait touché un plus haut de plus de 20 ans à 6.412,91.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait en ordre dispersé: le Dow Jones cédait 0,24% et le Standard & Poor's 500 0,1% après les chiffres inférieurs aux attentes des mises en chantier de logements et une nouvelle forte baisse d'AT&T (-5%), deux facteurs qui occultaient les bons résultats de Walmart (+2,2%), alors que le Nasdaq Composite gagnait 0,72%.

Ce repli des deux principaux indices américains tempère le regain d'appétit pour le risque observé en début de journée après les déclarations de Robert Kaplan, le président de la Réserve fédérale de Dallas, qui a dit ne pas s'attendre à voir les taux d'intérêt remonter avant l'an prochain.

Côté européen, François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France et membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, a écarté tout risque de retour durable de l'inflation en assurant que la politique de la BCE resterait "très accommodante pour longtemps" et Christine Lagarde, la présidente de l'institution, a mis en garde contre un retrait prématuré des soutiens monétaires et budgétaires.

VALEURS

En Europe, la plus forte hausse sectorielle du jour est pour le compartiment des transports et des loisirs (+1,56%). A l'opposé, le compartiment des télécommunications (-1,23%) a souffert de la chute de 10,23% d'Iliad et celle de 8,91% de Vodafone, les deux groupes ayant annoncé une accélération de leurs investissements qui risque de peser sur leurs résultats cette année.

La plus forte baisse du CAC 40 est pour Orange, qui a cédé 1,46%, la plus forte hausse pour Engie (+3,02%) après ses résultats trimestriels.

Vivendi a gagné 1,61% après avoir déclaré envisager de céder 10% supplémentaires du capital d'Universal Music Group, soit à un investisseur américain soit dans le cadre de la prochaine introduction en Bourse.

TF1 et M6 ont pris 7,12% et 4,23% respectivement, le marché saluant leur projet de rapprochement.

LES INDICATEURS DU JOUR

Aux Etats-Unis, les mises en chantier de logements ont chuté de 9,5% en avril à 1,569 million en rythme annualisé, un chiffre nettement inférieur aux attentes puisque le consensus Reuters tablait sur 1,71 million.

En Europe, Eurostat a confirmé la contraction de 0,6% du produit intérieur brut (PIB) de la zone euro au premier trimestre.

En Asie, le produit intérieur brut (PIB) japonais affiche une contraction de 5,1% en rythme annualisé au premier trimestre, une baisse plus marquée qu'anticipé.

CHANGES

Privé du soutien des spéculations sur un resserrement de la politique de la Fed, le dollar, en baisse pour la troisième séance d'affilée, cède 0,32% face aux autres grandes devises.

L'euro confirme ainsi son retour à plus de 1,22 dollar et il a atteint son plus haut niveau depuis le 25 février.

La livre sterling, elle, profite face au billet vert (+0,37%) des chiffres de l'emploi au Royaume-Uni, qui montrent un retour du taux de chômage à 4,8% au premier trimestre et une augmentation des recrutements en avril.

TAUX

Les rendements des bons du Trésor américain varient peu, à 1,6539% pour les titres à dix ans.

Sur le marché obligataire européen, les rendements de référence ont fini en légère hausse, à -0,101% pour le Bund allemand à dix ans et 0,299% pour l'OAT française de même échéance.

PÉTROLE

Le marché pétrolier est repassé dans le rouge après l'ouverture de Wall Street alors que le regain de confiance dans la reprise économique l'avait porté en début de journée à son plus haut niveau depuis deux mois.

Le Brent abandonne 0,33% à 69,23 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,54% à 65,91 dollars. Ils étaient auparavant monté respectivement à 70,24 et 67,01 dollars.

A SUIVRE MERCREDI:

LA SITUATION SUR LES MARCHÉS:

(Certaines données peuvent accuser un léger décalage)

LA CLÔTURE EN

EUROPE

Indices Dernier Var. Var. % YTD

Points

Eurofirst 300 1709,20 +4,50 +0,26% +11,24%

Eurostoxx 50 4005,34 -1,50 -0,04% +12,74%

CAC 40 6353,67 -13,68 -0,22% +14,45%

Dax 30 15386,58 -10,04 -0,07% +12,16%

FTSE 7034,24 +1,39 +0,02% +8,88%

SMI 11141,75 +6,38 +0,06% +4,09%

Les valeurs à suivre à Paris et en

Europe : [WATCH/LFR]

LA TENDANCE A

WALL STREET

Indices Dernier Var. Var. % YTD

Points

Dow Jones 34261,26 -66,53 -0,19% +11,94%

S&P-500 4160,06 -3,23 -0,08% +10,76%

Nasdaq 13435,39 +56,35 +0,42% +4,25%

Nasdaq 100 13350,49 +37,58 +0,28% +3,59%

Compte rendu de la séance à Wall

Street : [.NFR]

"The Day Ahead" - Le point sur la prochaine

séance à Wall Street [DAY/US]

CHANGES

Cours Veille Var.% YTD

Euro/Dlr 1,2203 1,2151 +0,43% -0,08%

Dlr/Yen 108,97 109,19 -0,20% +5,62%

Euro/Yen 133,00 132,73 +0,20% +4,79%

Dlr/CHF 0,8984 0,9032 -0,53% +1,50%

Euro/CHF 1,0966 1,0974 -0,07% +1,47%

Stg/Dlr 1,4187 1,4134 +0,37% +3,76%

Indice $ 89,8760 90,1640 -0,32% -6,55%

OR

Cours Veille Var. % YTD

Or Spot 1866,11 1866,13 -0,00% +23,01%

TAUX

Dernier Var. Spread/Bund

(pts)

Future Bund 168,70 -0,16

Bund 10 ans -0,10 +0,01

Bund 2 ans -0,65 +0,00

OAT 10 ans 0,30 +0,01 +39,80

Treasury 10 ans 1,65 +0,01

Treasury 2 ans 0,15 +0,00

PETROLE

Cours Précéden Var Var.% YTD

t

Brut léger US 65,92 66,27 -0,35 -0,53% +7,69%

Brent 69,24 69,46 -0,22 -0,32% +4,86%

(Marc Angrand)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles