L'Europe donne des ailes à l'OM

LIGUE EUROPA – Marseille a livré un match blindé d’intensité et illuminé par le talent pour prendre une option pour la finale (2-0). Mais le RB Salzbourg s’est constamment montré dangereux et sera encore un adversaire très costaud, la semaine prochaine.

Thauvin, le Français volant

Un an après les échecs de Lyon et Monaco, l’OM va-t-il cette fois voir la couleur d’une finale européenne ? Les hommes de Rudi Garcia ont en tout cas tout fait pour. Si le RB Salzbourg commence par jouer haut, le taureau va rapidement devoir reculer face aux coups de boutoir marseillais. Et forcément, la faille est trouvée par le duo Payet – Thauvin. Le premier à la passe sur coup-franc, le second de la tête, avec un rebond sur la main, pour la finition (1-0, 16e – VIDEO), le score est ouvert et c’est mérité pour un OM agressif sur tous les ballons. Mais si le côté droit marseillais se montre constamment dangereux, les Autrichiens ont du répondant, Berisha ou Dabbur sont là pour le rappeler.

Le match en images

Le Red Bull continue à être menaçant au retour des vestiaires ? Ocampos, blessé, doit céder sa place à Zambo-Anguissa (52e) ? Capitaine Payet a la réponse. Temporisation et passe en retrait du numéro 10, perforation et finition de Clinton Njie, l’OM s’envole (2-0, 64e – VIDEO). Coaching gagnant pour Rudi Garcia : le Camerounais est alors sur le terrain depuis 2 minutes et 42 secondes. Et comme, derrière, le choix de mettre Luiz Gustavo en défense centrale s’avère aussi payant, comme Pelé multiplie les arrêts (55e, 65e, 79e, 88e), comme la chance et l’arbitre sont favorables (poteau de Guldbransen, 77e ; pas de penalty contre Rami sur Schlager, 90e +2), c’est tout Marseille qui se met à rêver très fort d’une finale de coupe d’Europe.


Sarr et Payet, l’Autriche sur la route de la Russie ?
Pour l’un comme pour l’autre, ce serait une excellente surprise : Bouna Sarr et Dimitri Payet peuvent-ils prétendre à une place dans les 23 français cet été ? La question se pose avec toujours plus de force après cette soirée. Le latéral (première saison à ce poste) a été omniprésent devant comme derrière, tandis que le meneur a brillé par son aisance technique et ses bons choix. En l’absence de Sidibé et malgré Mbappé, Martial, Coman, Lemar ou… Thauvin, Sarr comme Payet peuvent eux aussi continuer à rêver. Ça passe par un bis repetita la semaine prochaine, en Autriche.


Le numéro : 8
Avec trois buts et cinq assists, Dimitri Payet est le joueur le plus décisif de la phase à élimination directe de cette Ligue Europa. Tout simplement.

Et sinon, on a aimé…
… voir le Vélodrome sur son 31. Un véritable douzième homme.


____________________________________________________

Téléchargez l’App Yahoo Sport

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages