Leur vol entre Dakar et Lyon est interrompu, ils prennent un bus qui prend feu

Ce dimanche 11 septembre, un vol censé être direct entre Dakar et Lyon a dû s'arrêter à Marseille. La quarantaine de voyageurs a dû poursuivre leur trajet dans un bus qui a pris feu sur l’A7 à proximité de Valence. (REUTERS)

Ce dimanche 11 septembre, 40 passagers du vol Dakar-Lyon ont été secourus sur l’autoroute A7 près de Valence où leur bus a pris feu. Leur avion, affrété par Air Sénégal, s’était arrêté quelques heures plus tôt à Marseille après “une contrainte opérationnelle” selon la compagnie africaine.

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Ce devait être un trajet direct entre Dakar et Lyon mais en plein vol, le commandant de bord a prévenu les passagers qu’ils devaient atterrir à Marseille en raison d’une “contrainte opérationnelle”.

Invités à poursuivre le trajet dans un car de remplacement, les 40 usagers ne savaient pas encore qu’ils n’étaient pas au bout de leur peine. Vers 15 heures, en plein dimanche, alors que le car roulait sur l’A7 en direction de Lyon, un pneu a éclaté, causant un incendie.

Aucun blessé à déplorer

Le car s’est arrêté sur la bande d’arrêt d’urgence, tous les passagers ont pu être évacués, sains et saufs, et ont attendu les secours. Les fumées étaient si importantes qu’elles étaient visibles depuis le centre-ville de Valence selon Le Dauphiné Libéré, causant une grande perturbation sur le trafic de l’A7.

Air Sénégal s’est déjà illustré le 30 août dernier quand un avion, opérant dans l’aéroport de Barcelone, a percuté un camion. Si aucun blessé n’est à déplorer dans les deux cas, la publicité n’est pas vraiment bonne pour la compagnie qui a présenté ses “vives excuses”.

VIDÉO - Un avion fait une sortie de piste sur une base aéronavale en Californie