Publicité

Lessive, déodorants, couches… des produits bradés avant la fin des super promos !

Des prix à couper le souffle ! -40% sur la lessive Ariel, -68% sur le deuxième paquet de papier-toilette Lotus, -80% sur le deuxième pack de lessive Dash, ou encore -70% sur le deuxième spray Cif salle de bain… C’est l’heure d'en profiter ! En effet, en ce moment, les magasins Auchan, Casino, Carrefour ou encore Franprix ne lésinent pas sur la promo. La raison ? À partir du 1er mars, ce sera terminé. La loi dite Descrozaille, qui vise à interdire les promotions au-delà de 34% sur les produits non alimentaires comme l’entretien ménager et l'hygiène, entrera en application.

Les remises sur la lessive, les couches, les mouchoirs ou encore le shampoing seront drastiquement encadrées, au même titre que les produits alimentaires, dont les promotions sont déjà limitées depuis la loi Egalim de 2028. L’intérêt de cette nouvelle législation : éviter les réductions chocs de prix, considérées comme destructrices de valeur pour les marques.

Mais pour le consommateur, c’est une bien mauvaise nouvelle. Alors que l’inflation des produits vendus en magasins sévit depuis 24 mois (+20% entre 2021 et 2023), le montant du panier de courses des Français a flambé et ces super promotions permettaient d'alléger la note. Même le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, avait tenté de demander un assouplissement de cette loi pour permettre aux magasins de continuer à pratiquer des promotions jusqu’à 50%. Mais les parlementaires sont restés inflexibles. La limite restera à 34% de remise.

Du côté des patrons (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Vinted : voici comment réduire les frais de port sur la plateforme de revente de vêtements
Colère des agriculteurs : les nouvelles annonces du gouvernement sont-elles suffisantes pour l’apaiser ?
Colère des agriculteurs : qu’attendent-ils encore du gouvernement ?
Aligneurs dentaires : méfiez-vous des produits pour lesquels vous ne voyez pas de dentiste
Potentiellement dangereux, des milliers de modèles de vélos-cargos rappelés