Les Touristes - "Je chiale de rire", "mythique" : le niveau d'anglais de Booder rend les internautes hilares

Alors qu'il devait servir une cliente étrangère, Booder a eu quelques difficultés à parler dans la langue de Shakespeare...
Alors qu'il devait servir une cliente étrangère, Booder a eu quelques difficultés à parler dans la langue de Shakespeare...

Ce vendredi 27 mai, Arthur présente son émission "Les Touristes" sur TF1. Lors de cette édition, les invités sont dans un hôtel de luxe de Versailles et doivent servir les clients. Une mission parfois compliquée pour eux qui sont obligés de parler anglais. Une langue qui n'est pas toujours pratiquée à la perfection... particulièrement pour l'humoriste Booder.

Ça a fait beaucoup rire les internautes. Ce vendredi 27 mai, Arthur présente "Les Touristes" sur TF1. Pour cette émission, Virginie Hocq, Booder, Claude Tagbo, Chris Marques, Cartman et Issa Doumbia sont les invités. Ils se retrouvent dans un hôtel de luxe près du château de Versailles pour faire le service auprès des clients, habitués à être chouchoutés et à recevoir le meilleur. Les gagnants de chaque épreuve recevront un écusson : celui qui en aura le plus sera le grand gagnant et aura son nom sur le menu du restaurant. Stéphanie Rambaud, directrice de l'établissement, va chapoter les participants au cours de leurs missions. L'année dernière, l'émission avait accueilli d'autres invités tels que Ahmed Sylla ou encore Iris Mittenaere.

Vidéo. La minute d'Arthur

Mais parmi leurs épreuves, il faut parler anglais pour s'adapter aux clients étrangers. Et ce n'est pas la spécialité de tous les participants... C'est le cas par exemple de l'humoriste Booder, qui avait également participé l'année dernière et qui est revenu avec plaisir. Son anglais n'est pas vraiment au point, mais malgré tout, les internautes se sont reconnus et ont beaucoup ri de la situation.

Vidéo. Ce contenu pourrait vous intéresser

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles