Les exercices militaires américano-coréens dévoilés après les JO

Des chars de l'armée sud-coréene et américaine lors d'un exercice militaire près la zone démilitarisée à Pocheon, en Corée du Sud. La Corée du Sud et les Etats-Unis fourniront après la trêve olympique des précisions sur leur projet d'exercices militaires conjoints. /Photo d'archives/REUTERS/Kim Hong-Ji

SEOUL (Reuters) - La Corée du Sud et les Etats-Unis fourniront après la trêve olympique des précisions sur leur projet d'exercices militaires conjoints, a déclaré mardi le ministre sud-coréen de la Défense.

Séoul et Washington ont annoncé avant les Jeux olympiques le report de ces manoeuvres annuelles qui se déroulent en général en mars-avril afin de ne pas aggraver les tensions avec la Corée du Nord, qui les considère comme une agression.

Interrogé mardi au Parlement, le ministre de la Défense, Song Young-moo, a déclaré qu'il ferait, avec son homologue américain Jim Mattis, une annonce officielle à ce sujet entre la fin des Jeux paralympiques, le 18 mars, et la fin du mois.

Le ministre sud-coréen de l'Unification, Cho Myong-gyon, avait déclaré un peu plus tôt que les discussions entre les deux alliés se poursuivaient et qu'elles s'orientaient "vers la tenue des exercices", sans autres précisions.

Le président sud-coréen Moon Jae-in est partisan d'un dialogue avec la Corée du Nord et a saisi l'opportunité des Jeux olympiques de Pyeongchang pour amorcer un dégel avec le régime de Kim Jong-un, que l'organisation des exercices militaires pourrait remettre en cause.

(Christine Kim et Hyonhee ShinTangi Salaün pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles