Les Etats-Unis prêts à faire face à Pékin en mer de Chine du Sud

Le destroyeur lance-missiles USS Decatur (DDG 73) dans la mer de Chine du Sud. Les Etats-Unis sont prêts à faire face à la Chine si cette dernière maintenait ses revendications démesurées en mer de Chine du Sud. /Photo d'archives/REUTERS/U.S. Navy/Diana Quinlan

SYDNEY (Reuters) - Les Etats-Unis sont prêts à faire face à la Chine si cette dernière maintenait ses revendications démesurées en mer de Chine du Sud, a déclaré mercredi le chef de la flotte américaine du Pacifique.

La Chine revendique la quasi-totalité de l'étendue d'eau et a dénoncé à plusieurs reprises ce qu'il considère comme une ingérence des Etats-Unis et de son allié japonais. Environ 5.000 milliards de dollars (4.700 milliards d'euros) de marchandises transitent chaque année par cette zone maritime sur laquelle le sultanat de Brunei, la Malaisie, les Philippines, Taïwan et le Vietnam ont également des prétentions.

Selon l'amiral Harry Harris, la Chine a une attitude agressive et les Etats-Unis sont prêts à y faire face.

"Nous ne permettrons pas qu'un secteur partagé soit unilatéralement fermé, peu importe le nombre de bases qui sont construites en mer de Chine du Sud", a déclaré l'amiral dans un discours prononcé à Sydney. "Nous coopérerons lorsque nous le pourrons, mais nous serons prêts à faire face quand nous le devrons."

Ces propos interviennent dans un contexte de tensions entre Pékin et Washington, la Chine ayant pris ombrage des déclarations de Donald Trump qui ne se considère pas lié par la politique de la "Chine unique" adoptée par les Etats-Unis depuis plusieurs décennies.

(Colin Packham, Nicolas Delame pour le service français)