Les clés pour comprendre l'affaire 6ix9ine

Les clés pour comprendre l'affaire 6ix9ine

Depuis quelques jours, vous avez peut-être vu passer "6ix9ine", ou "Tekashi 6ix9ine". Il ne s'agit pas d'un code informatique, mais bien d'un rappeur, qui se trouve au coeur d'une sombre affaire, mais qui tente tant bien que mal de négocier pour obtenir une réduction de peine. Décryptage d'une affaire pas si facile à comprendre.

6ix9ine, c'est qui ?

Pour mieux comprendre la situation, il faut avant tout connaître l'identité du principal protagoniste. 6ix9ine, de son vrai nom Daniel Hernandez, est un rappeur américain. Il s'est fait connaître dans le monde entier en 2017 grâce à titre GUMMO, qui a séduit des millions d'auditeurs, faisant un carton sur YouTube et sur Spotify. L'année suivante, il fait un retour en force avec une mixtape, qui remporte également un joli succès.

Le problème, c'est que 6ix9ine est un personnage assez agressif. Son visage tatoué, ses cheveux de toutes les couleurs, ses problèmes avec la justice et ses querelles régulières avec d'autres rappeurs font qu'il devient un artiste controversé.

6ix9ine, accusé de détournement de mineur en 2015

En 2015, le rappeur plaide coupable après la diffusion d'une vidéo dans laquelle une adolescente de 13 ans peut être vue en train de se livrer à des actes sexuels. Il affirme ne pas avoir su que la jeune fille était mineure au moment des faits, et affirme ne pas avoir eu de relation sexuelle avec elle. Afin d'éviter d'être catégorisé comme délinquant sexuel et de passer trois ans en prison, il signe un accord avec la justice, qui stipule qu'il ne "doit plus diffuser d’images sexuellement explicites ou violentes montrant des femmes ou des enfants sur les réseaux sociaux, ne doit pas commettre un autre crime dans les deux ans et doit écrire une lettre à la victime", et doit passer un examen, afin de sortir de son échec scolaire. Il était âgé de 19 ans à l'époque des faits.

Il risque la prison à perpétuité

Le 18 novembre 2018, 6ix9ine a été arrêté : il est soupçonné de faire partie d'un gang ultra-violent, les Nine Trey Bloods, qui sévit dans les rues de New York. 17 chefs d'accusation sont portés contre lui, et il risque une peine de prison allant de 32 ans à la perpétuité. Son procès, qui a commencé début septembre, est d'ores et déjà lourd en rebondissements. Le rappeur a décidé de plaider coupable pour neuf chefs d'accusation, parmi lesquels on retrouve racket, vol à main armée et trafic de drogues. Il a également reconnu faire partie du gang en question.

Toutefois, dans l'objectif de réduire sa peine de prison, il a décidé de passer un nouvel accord avec la justice et de livrer un maximum d'informations. Il a notamment expliqué son rôle au sein du gang, dans des propos rapportés par TMZ : "Continuer à faire des hits et être le support financier du gang... pour qu'ils puissent acheter des armes et des trucs du genre." En échange, il obtenait une protection, mais aussi une certaine crédibilité de la part de la rue.

6ix9ine balance

Mais ce n'est pas tout : il a également incriminé deux de ses anciens partenaires au sein du gang, Anthony "Harv" Ellison et Aljermiah "Nuke", affirmant que ces derniers l'ont kidnappé en juillet 2018. Il affirme par ailleurs que Trippie Redd, rappeur avec lequel il possède une rivalité depuis de nombreuses années, est lui aussi impliqué dans cette affaire. Il ferait partie d'un autre gang, les Five Nine Brims, lié aux Nine Trey Bloods. Ce dernier n'a pas encore réagi, mais les déclarations du rappeur risquent de faire grand bruit...

A LIRE AUSSI

Kev Adams, Christophe Beaugrand... 10 stars qui ont reçu des menaces de mort

7 disputes de stars qui ont marqué l'année 2019

Patrick Bruel mis en cause dans une affaire d’exhibition sexuelle présumée