Publicité

Lens-PSG: Barcola et les Parisiens assomment la Ligue 1 et s'envolent en tête du classement

Le PSG a profité de la vague de froid pour se mettre au chaud en tête de la Ligue 1. Le club de la capitale s’est imposé dans l’antre du RC Lens, ce dimanche, en clôture de la dix-huitième journée (0-2). Sur la pelouse dégradée du stade Bollaert, avec un thermomètre proche de zéro, les joueurs de Luis Enrique ont frappé un grand coup dans le Nord.

Préféré à Randal Kolo Muani et Gonçalo Ramos en attaque, Bradley Barcola a été le grand artisan du succès parisien. L’ailier de 21 ans, aligné sur l’aile gauche, a représenté un danger constant pour la défense des Sang et Or. Bien lancé par Kylian Mbappé, l’ancien de l’OL, recruté l’été dernier pour 45 millions d’euros, a ouvert le score à la demi-heure de jeu. Après avoir pénétré dans la surface, l’international Espoirs français a trompé Brice Samba d’un geste subtil pour inscrire son deuxième but avec Paris.

Donnarumma a sorti le pénalty de Frankowski

Inspiré et remuant, le natif de Lyon s’est à nouveau montré décisif juste avant la pause. A l’issue d’un superbe rush individuel, il a été fauché par Jonathan Gradit alors qu’il allait se présenter seul face au gardien. Interpellé par le VAR, Jérôme Brisard, l’arbitre de la rencontre, est allé revoir les images au bord du terrain, avant d’exclure le défenseur lensois pour annihilation d’une occasion de but.

Réduits à dix durant toute la seconde période, les hommes de Franck Haise (suspendu et en tribunes) ont eu plus de mal à bousculer le PSG, qui peut aussi remercier Gianluigi Donnarumma. Le portier italien a sorti un pénalty tiré par Przemyslaw Frankowski en début de rencontre, après une faute grossière de Danilo Pereira sur Elye Wahi, qui a fourni beaucoup d’efforts à la pointe de l’attaque nordiste.

Huit points d’avance sur Nice

Poussés par leur public, les Lensois ont tenté jusqu’au bout d’égaliser. En vain. Le PSG a finalement alourdi le score grâce à Kylian Mbappé, servi par Ousmane Dembélé à l’issue d’un contre fatal. De quoi permettre au capitaine de l’équipe de France de conforter son fauteuil de meilleur buteur du championnat (19), avec désormais dix longueurs d’avance sur Wissam Ben Yedder (9).

Après la défaite de Monaco contre Reims (1-3) et celle de Nice à Rennes (2-0), le PSG, qui n’a plus perdu à l’extérieur en L1 depuis février 2023 (3-1 à Monaco), profite de ce week-end pour creuser l’écart en tête du classement. Les coéquipiers de Marquinhos comptent désormais huit points d’avance sur le Gym et neuf points sur l’ASM. A l’inverse, Lens se retrouve huitième, à cinq points de l’Europe. Lors de la prochaine journée, les Parisiens accueilleront le 28 janvier le Stade Brestois (20h45), alors que les Sang et Or iront à Toulouse (17h05). Entre-temps, les champions de Francese rendront à Orléans, samedi prochain, en 16es de finale de la Coupe de France (20h45).

Article original publié sur RMC Sport