Publicité

La leishmaniose du chien : quelle espérance de vie pour mon animal ? Une experte répond à nos questions

La leishmaniose du chien est une maladie parasitaire causée par la piqûre du phlébotome, un moustique porteur d'un parasite. Une vétérinaire nous informe sur cette maladie mortelle pour le chien.

La leishmaniose est une maladie mortelle qui touche le chien mais aussi l'Homme et d'autres mammifères (Getty Images)

Transmise principalement par la piqûre de phlébotomes, de petits insectes ressemblant à des moustiques, la leishmaniose est une maladie qui représente un véritable danger pour le chien. Charlotte Renard, vétérinaire conseil pour Direct-Vet, nous éclaire sur les symptômes et les différents traitements disponibles.

Comment se transmet la maladie ?

"On parle de maladie vectorielle car elle est transmise par un intermédiaire appelé "vecteur". Ici le vecteur est un petit insecte volant : le phlébotome", détaille la vétérinaire. Les phlébotomes femelles, en piquant un chien, peuvent ingérer le parasite. Cet insecte microscopique, qui aime la chaleur, se pose sur la peau de l’animal et se nourrit de son sang.

À LIRE AUSSI : Zeus, le plus grand chien du monde, est mort à l'âge de 3 ans

La leishmaniose est présente dans plusieurs régions du monde. "On retrouvera cette maladie surtout dans le Sud de la France, dans les pays méditerranéens, en Afrique et au Moyen-Orient. Toutefois, la zone endémique a tendance à s’agrandir vers le Nord à cause du réchauffement climatique", constate Charlotte Renard.

Quels sont les symptômes ?

La leishmaniose canine peut se manifester de différentes manières. "Tous les chiens infectés ne vont pas forcément exprimer la maladie, certains élimineront le parasite, d’autres resteront porteur sains, tandis que certains présenteront des symptômes", différencie la spécialiste. Perte de poids, croûtes, plaques épaisses, symptômes oculaires, insuffisance rénale, anémie... Les symptômes de la maladie peuvent être cutanés ou peuvent concernés les organes internes. Le diagnostic est souvent posé grâce à des tests sanguins spécifiques ou à des biopsies.

Les symptômes de la leishmaniose sont généralement : perte de poids, lésions cutanées, anémie... (Getty Images/iStockphoto)
Les symptômes de la leishmaniose sont généralement : perte de poids, lésions cutanées, anémie... (Getty Images/iStockphoto)

Existe-t-il un traitement ?

La leishmaniose est une maladie chronique et, à ce jour, il n'existe pas de traitement permettant d'éliminer complètement le parasite chez le chien. Cependant, des médicaments antiparasitaires permettent de contrôler la maladie et d'améliorer significativement la qualité de vie de l'animal. "En général, avec un traitement approprié, de nombreux chiens peuvent vivre plusieurs années après le diagnostic de leishmaniose, affirme Charlotte Renard. Certains chiens peuvent même ne présenter que des symptômes légers ou être asymptomatiques pendant de longues périodes".

À LIRE AUSSI : Un chien de refuge sauve sa famille d'accueil d'un incendie

Quelle espérance de vie pour un chien infecté ?

"Il est difficile de donner une durée de vie 'typique'", admet la vétérinaire. La durée de vie d'un chien infecté va dépendre de plusieurs facteurs, notamment le stade de la maladie au moment du diagnostic. "Comme la leishmaniose canine peut évoluer sous différentes formes (asymptomatiques, légèrement symptomatiques ou graves), plus la maladie est détectée tôt et que le traitement est initié rapidement, plus les chances d’une gestion efficace seront élevées, déclare l'experte.

Un vaccin vraiment efficace ?

Il existe un vaccin contre la leishmaniose. Si celui-ci n'assure pas une protection à 100%, il réduit fortement le risque de développer une forme clinique de la maladie. "Le vaccin peut être fait à partir de l’âge de 6 mois et sur des chiens qui n’ont pas déjà été contaminés par le parasite. Un test de dépistage préalable doit être fait, recommande la vétérinaire. Un des fabricants de vaccin parle d’une efficacité à 72%".

Le vaccin réduit fortement le risque de développer une forme clinique de la leishmaniose (Getty Images)
Le vaccin réduit fortement le risque de développer une forme clinique de la leishmaniose (Getty Images)

Comment réduire le risque d'exposition à la leishmaniose ?

Pour prévenir la leishmaniose chez le chien, il est important de protéger l'animal contre les piqûres de phlébotomes, notamment en utilisant des répulsifs adaptés. "Ces répulsifs correspondent soit à des colliers antiparasitaires, soit à des pipettes antiparasitaires, précise Charlotte Renard. Il faut bien vérifier que ces produits protègent spécifiquement contre les piqures de phlébotomes car tous les colliers anti-puces et anti-tiques ne protègent pas d’emblée contre la leishmaniose".

VIDÉO - Un chien survit à une chute de 90 mètres dans l'Oregon