Lee Kun-hee, président de Samsung Electonics, est mort

Source AFP
·1 min de lecture
Lee Kun-Hee avait 78 ans.
Lee Kun-Hee avait 78 ans.

Le président de Samsung Electronics, Lee Kun-hee, qui a fait du groupe un géant mondial des télécommunications, est mort dimanche à l'âge de 78 ans, a annoncé le groupe sud-coréen. Sous sa direction, Samsung est devenu le plus grand producteur de smartphones et de puces électroniques de la planèt, dont le chiffre d'affaires global équivaut désormais à un cinquième du produit intérieur brut du pays.

Connu pour son mode de vie solitaire, Lee Kun-hee vivait alité depuis une attaque cardiaque en 2014. Peu d'informations sur son état de santé ont filtré, laissant son existence entourée d'un halo de mystère jusqu'à ses derniers jours. « C'est avec une grande tristesse que nous annonçons la mort de Lee Kun-hee, président de Samsung Electronics », a déclaré le groupe dans un communiqué. « Le président Lee est décédé le 25 octobre avec sa famille, y compris le vice-président Jay Y. Lee, à ses côtés ».

Lire aussi Samsung, la chute de l'héritier

« Le président Lee était un véritable visionnaire qui a transformé Samsung en faisant d'une entreprise locale un leader mondial de l'innovation et de la puissance industrielle », l'a salué la société, ajoutant : « Son héritage sera éternel. » Samsung est de loin le plus grand des « chaebols » du pays, des conglomérats contrôlés par des familles. À l'origine du prodigieux redressement après la Guerre de Corée, aujourd'hui la 12e économie au monde, ils sont aujourd'hui accusés d'avoir des liens opaques avec le pouvoir politique et [...] Lire la suite