Ils découvrent par hasard leur entreprise en vente sur Leboncoin

Cyprien Tardieu
·2 min de lecture
Ils découvrent par hasard leur entreprise en vente sur Leboncoin
Ils découvrent par hasard leur entreprise en vente sur Leboncoin

Dans le Gers, des employés d’une entreprise de sous-traitance aéronautique ont été surpris de constater qu’une grosse partie de leur entreprise était en vente sur Leboncoin. L’annonce a depuis été retirée.

Sacrée surprise pour des salariés de Lauak, une entreprise de sous-traitance aéronautique dans le Gers. En consultant Leboncoin, ils sont tombés des nues en constatant que les locaux de la société pour laquelle ils travaillent à l’Isle-Jourdain, à une trentaine de kilomètres de Toulouse, étaient en vente, rapporte La Dépêche du Midi.

À LIRE AUSSI >> Coronavirus : une entreprise américaine vire un quart de ses salariés… en visioconférence

Pour la coquette somme de 3 millions d’euros, il est possible d’acheter 4 279 m² de locaux. "On pense que cela concerne la moitié du site, mais on ne sait pas quelle partie exactement”, détaille un employé au quotidien régional.

Si elle aboutissait, la vente n’entraînerait pas forcément la mort de l’entreprise. Selon l’agence spécialisée dans le marché de l’immobilier d’entreprise à l’origine de l’annonce, “il y a moyen d’avoir deux activités séparées”.

NOUVEAU >> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Un secteur frappé de plein fouet par la crise

Une hypothèse qui ne convainc pas réellement les salariés encore abasourdis par cette nouvelle. "On a par exemple qu’un seul compteur d’eau pour les deux bâtiments. S’ils ne vendent que la moitié, le bornage ne pourra pas être refait”, explique un employé. Mis devant le fait accompli par leur hiérarchie, les salariés de Lauak attendent maintenant une explication.

Avec un carnet de commandes proche de zéro en raison de l’arrêt du tourisme mondial liée à la situation sanitaire mondiale, le secteur aérien est en berne. Autrefois créatrice due nombreux emplois, l’aéronautique a perdu la totalité des postes créés entre 2009 et 2019 à cause du Covid-19.

L’annonce a-t-elle déjà trouvé preneur ? Toujours est-il qu’elle n’apparaît plus sur le site, selon La Dépêche du Midi.

Ce contenu peut également vous intéresser :