Publicité

Leasing social : les modèles proposés par Stellantis

Une voiture électrique à environ 100 euros a été officiellement lancée par le gouvernement au début de l'année dans le but de permettre aux foyers les plus modestes d’acheter une voiture électrique. Les constructeurs ont d’ailleurs joué le jeu, et ils sont nombreux aujourd’hui à proposer plusieurs modèles éligibles à cette aide, notamment le groupe Stellantis, qui a été l'un des premiers à dégainer.

Rappelons que le véhicule doit d’abord être éligible au bonus écologique, c’est-à-dire qu’il doit être produit en Europe selon les nouvelles conditions du bonus en vigueur en France (et dont le décret n'a pas encore été publié à l'heure où nous écrivons ces lignes...). À cela s’ajoute une autre aide pour parvenir au montant du leasing social, ce qui, en additionnant tout, peut donner jusqu’à 13 000 euros de subvention par voiture.

Les conditions d’éligibilité du leasing social

Ce leasing social est corrélé au revenu fiscal de référence, qui ne doit pas excéder 15 400 euros par an et par part. Ainsi, un couple gagnant 30 800 euros par an pourra être éligible au dispositif. Et dans le même temps, la cible a été resserrée : faire plus de 8 000 kilomètres par an pour des raisons professionnelles ou habiter à plus de 15 kilomètres de l’endroit où l’on travaille.
Selon les premiers chiffres relayés par le gouvernement, environ 90 000 demandes ont été formulé en l’espace de quelques semaines. Le problème, c'est que seuls 20 000 à 25 000 dossiers seront retenus, même si le gouvernement a déjà annoncé, peut-être, l’ouverture de quelques vannes pour permettre...Lire la suite sur Autoplus