Publicité

Leasing social, bonus écologique… Auriez-vous acheté une voiture électrique sans ces aides ?

Plus les mois défilent, plus les envies des acheteurs de voitures neuves de passer à l’électrique se confirment en France. Il faut dire qu’à l’inverse de l’Allemagne, où la fin de la prime gouvernementale pour l’achat d’un véhicule électrique a mis un sérieux coup d’arrêt aux ventes depuis le début de l’année, le gouvernement français, lui, a maintenu le bonus écologique. En imposant toutefois un score environnemental et en baissant son montant de 1 000 euros, à 4 000 euros. L’Etat a également lâché du lest sur le quota du leasing social, passé à 50 000 commandes de voitures électriques à 100 euros par mois, contre environ 25 000 initialement, un dispositif qui s’est terminé le 12 février. Ces aides à l’achat de voitures électriques destinées aux foyers les plus modestes ont permis de sauver les performances du marché automobile.

En effet, toutes motorisations confondues, d’après les chiffres de NGC-Data®, les ventes de voitures particulières neuves ont reculé de 1,47 % au mois de mars par rapport à la même période de l’année dernière, à 180 023 immatriculations, après de longs mois de hausse continue. Rappelons qu’en février, le nombre de voitures neuves vendues avait augmenté de 13 % sur un an, et de 9 % en janvier.

Quant aux voitures 100 % électriques, leurs ventes ont bondi de 10,9 % en mars, sur un an, pour atteindre 33 976 unités, sous l’effet des toutes dernières livraisons de modèles inclus dans les dispositifs du bonus et du leasing social. La Renault Twingo, qui est en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Assurance auto : vous devriez garder le mémo dans la boîte à gants !
Leasing social électrique : condition, éligibilité et montant
Carburant : vous pouvez obtenir 100 euros chez TotalEnergies, mais dépêchez-vous !
Xiaomi SU7 : le champion de la tech lance sa toute première voiture électrique
Location auto : rouler avec une voiture qui a échappé à la casse, ça vous dit ?