Publicité

Comment ce constructeur chinois pourrait être le premier à bénéficier du bonus écologique

MG et BYD ont annoncé la construction d’usines en Europe pour produire certains de leurs modèles destinés au marché européen. Mais il faudra encore de longs mois avant qu’elles ne soient opérationnelles. En attendant, ces marques seront privées du bonus écologique de 4 000 € (ou 7 000 € pour les ménages les plus modestes) à cause de leur production en Chine qui ne leur permet pas de bénéficier des aides à l’achat du gouvernement, selon les nouveaux critères de 2024.

Leapmotor pourrait toutefois bénéficier d’usines européennes livrées sur un plateau grâce à Stellantis, ce qui représenterait un avantage indéniable pour ce nouveau venu sur le marché européen de la voiture électrique. C’est en tout cas ce qu’il se murmure ce 19 février 2024, selon le média Automotive News Europe.

Un pied de nez de Stellantis au gouvernement italien

La fabrication par Stellantis des voitures électriques du constructeur chinois Leapmotor fait partie de l’accord signé entre les deux entreprises. Mais, jusqu’à maintenant, on ne savait ni où, ni quand cet accord pourrait se concrétiser.

gamme Leapmotor sur le salon de Shanghai // Source : Leapmotor
gamme Leapmotor sur le salon de Shanghai // Source : Leapmotor

Gamme Leapmotor sur le salon de Shanghai. // Source : Leapmotor

Carlos Tavares, patron du groupe Stellantis, a suggéré lors de la conférence des résultats Stellantis du 15 février que l’Italie pourrait accueillir la production des modèles chinois « si cela s’avérait rentable ».

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Leapmotor usine de production chinoise // Source : Leapmotor