"Le violeur c’est toi ! C’est la police c’est la justice !" : l'action coup de poing des militantes féministes au Trocadéro

"Le coupable ce n’est pas moi ni mes fringues ni l’endroit. Le violeur c’est toi! C’est la police c’est la justice ! ». Une centaine de militantes féministes ont réalisé une action coup de poing sur le parvis du Trocadéro à Paris vendredi 29 novembre.

Une mobilisation en écho à celle qui a émergé au Chili pour dénoncer les violences faites aux femmes. Les militantes ont également entonné des paroles aux retentissement plus national. "Macron Philippe on en peut plus, le milliard on l’a pas eu", en référence au grenelle contre les violences conjugales pour lesquelles les militantes féministes réclamaient un budget d’un milliard d’euros