Le SPD veut prolonger le moratoire sur les ventes d'armes à Ryad

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jamal Khashoggi
    Journaliste saoudien

BERLIN (Reuters) - Le Parti social-démocrate (SPD) allemand veut prolonger de six mois le moratoire sur les ventes d'armes allemandes à l'Arabie saoudite, décidé après le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi en octobre dernier, a-t-on appris mardi de sources proches du parti, dont le groupe parlementaire s'est réuni à Berlin.

Le SPD appartient à la coalition au pouvoir à Berlin, dirigée par l'Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Angela Merkel, qui est en désaccord sur ce sujet.

A la suite de l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi à Istanbul, l'Allemagne a décidé unilatéralement de suspendre ses ventes d'armes à l'Arabie saoudite, son deuxième marché après l'Algérie.

Sous la pression de ses partenaires de défense européens, France et Royaume-Uni en tête, de nombreux membres de la CDU souhaitent mettre fin à ce moratoire, qui doit s'achever à la fin mars, estimant qu'il nuit à la réputation commerciale de l'Allemagne et à ses ambitions de développer une défense européenne commune.

(Andreas Rinke; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles