Le Pakistan rouvre sa frontière avec l'Afghanistan

Des afghans attendent de pouvoir traverser la frontière depuis le Pakistan au point de passage de Torkham. Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a ordonné lundi la réouverture de deux postes-frontières avec l'Afghanistan fermés le mois dernier après une série d'attaques en territoire pakistanais qui ont fait plus de 130 morts et qu'Islamabad a imputées à des activistes ayant trouvé refuge chez son voisin. /Photo prise le 7 mars 2017/REUTERS/Fayaz Aziz (Reuters)

ISLAMABAD (Reuters) - Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif a ordonné lundi la réouverture de deux postes-frontières avec l'Afghanistan fermés le mois dernier après une série d'attaques en territoire pakistanais qui ont fait plus de 130 morts et qu'Islamabad a imputées à des activistes ayant trouvé refuge chez son voisin. Le point de passage de Torkham est situé sur la route reliant Peshawar à Jalalabad, le poste de Chaman entre Quetta, au Pakistan, et Kandahar en Afghanistan. Les relations entre les deux pays sont tendues depuis plusieurs mois, chacun accusant l'autre de ne pas en faire assez contre les groupes armés. (Mehreen Zahra-Malik; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)